Le MCCCF et la Ville de Québec annoncent 3,250 millions de dollars pour la Maison pour la danse de Québec

Publié le 15 juin 2012 par Marie-Hélène Julien

C’est avec fierté que le Centre chorégraphique La Rotonde a accueilli aujourd’hui l’annonce faite par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et la conseillère municipale, membre du comité exécutif de la Ville de Québec et responsable de la culture, du patrimoine et des communications, Mme Julie Lemieux, d’un accord de principe d’un total de 3,250 M$ pour permettre la réalisation du projet de Maison pour la danse de Québec, un projet de 5 M$.

De gauche à droite : Mme Julie Lemieux, M. Steve Huot, Mme Christine St-Pierre, Me Daniel Cooper, Mme Agnès Maltais. Photo : Étienne Rivest

 

Extraits de l’allocution de Steve Huot, directeur général du Groupe Danse Partout et
directeur général et artistique de La Rotonde:

 

(Salutations d’usage)

« La Rotonde célébrait cette année son 15e anniversaire avec la plus grande programmation de spectacles de son histoire et pour notre plus grand plaisir, le public n’a jamais été aussi nombreux à les fréquenter, en en faisant une grande réussite.

À l’aube du plein déploiement du Centre chorégraphique La Rotonde pour les artistes, c’est avec autant de fierté que La Rotonde reçoit cette bonne nouvelle d’un accord de principe pour la réalisation de la Maison pour la danse de Québec, à la poursuite des intérêts des artistes, du public et de la danse !

 

POURQUOI UNE MAISON POUR LA DANSE À QUÉBEC :

  • En 2005, La Rotonde se dotait de 2 studios dans des locaux dont elle faisait l’acquisition en copropriété, en plein cœur du quartier Saint-Roch ;
  • Depuis, et grâce aussi à Première Ovation, le milieu de la danse de Québec ne cesse de croître, et malgré l’ajout d’un troisième studio dans un espace loué, les équipements actuels ne suffisent plus à la demande ;
  • La danse est en grande effervescence à Québec, le public est nombreux ; les salles sont régulièrement pleines, avec des taux d’occupation au-delà de 80%, ce qui est exceptionnel, et la danse qui se fait ici s’exporte et fait rayonner la capitale.

 

UNE DÉMARCHE CONCERTÉE

Bien que le projet soit né d’abord d’un urgent besoin de studios pour les artistes, sa conceptualisation a été considérablement guidée par Le Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011-2021, piloté par le Regroupement québécois de la danse et Le Plan de développement de la danse professionnelle à Québec 2012-2017, initié par la Table de danse du Conseil régional de la culture.

Justement, la grande priorité identifiée unanimement dans ce dernier plan est précisément la réalisation de toutes les composantes du présent projet : chers artistes, nous sommes en voie d’y arriver !

 

QU’EST CE QUE LA MAISON POUR LA DANSE ?

Des équipements adéquats pour la pratique professionnelle de la danse et le perfectionnement, en quantité suffisante pour répondre aux besoins grandissants ;

Des espaces administratifs et la mise en commun de ressources pour supporter la croissance des organisations de la danse de Québec, en particulier pour les résidents ;

Un projet artistique mobilisateur :

  • Des services aux artistes : conseils, accompagnement, développement professionnel, etc.
  • Des laboratoires publics, l’accueil en résidences de création d’artistes d’ici et d’ailleurs, et un centre de documentation en réseau avec d’autres.

La Maison pour la danse, ce sont des liens renforcés entre des artistes de partout, les étudiants en formation professionnelle, les amateurs et le public de Québec. En d’autres mots : une plus grande synergie.

 

LES RETOMBÉES ATTENDUES :

  • La consolidation des acquis du milieu et l’assurance de sa pérennité avec un meilleur ancrage ;
  • Le développement et l’épanouissement des artistes de la relève, de ceux qui sont établis et qui ont choisi de vivre de leur art dans la ville de Québec ;
  • Une plus grande reconnaissance du public de la capitale pour ses artistes ;
  • L’avancement de toute la discipline par un projet à portée nationale, structurant et mobilisateur.

 

MERCI :

Pour terminer, je joins ma voix à celle de notre président pour remercier les partenaires qui annonçaient aujourd’hui leur appui, ainsi que ceux qui ont rendu possible la conceptualisation et la planification du projet :

  • le MCCCF et la Ville de Québec par le biais de l’Entente de développement culturel ;
  • le Centre local de développement ;
  • le Réseau d’investissement social du Québec ;
  • ainsi que la Maison de la coopération.

J’aimerais également remercier

  • le conseil d’administration et notre président pour leur confiance et leur appui ;
  • les consultants Stéphane Leclerc, André Leclerc, Carole Trottier, Pierre Guimont, Denis Jean, Pascale Daigle et Lorne Beaudet qui ont participé à différentes étapes de préparation du projet ;
  • L’équipe de La Rotonde, Claire, Nathalie, Valérie, Marie-Hélène et Catherine pour votre excellent travail et l’organisation de cette réception, ainsi que nos bénévoles ;
  • Et pour finir, Harold Rhéaume et son équipe, l’Artère, les artistes et artisans de Québec pour votre confiance et votre engagement dans les développement de la danse à Québec, le cœur de la mission du le Groupe Danse Partout, et avec avec les mêmes valeurs…         

À tous, merci »

Télécharger le communiqué de La Rotonde

Lire le communiqué du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec

Publié dans , , | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire