BLEU.


Réserver des billets

Sept corps en errance et en élégance, en lutte et en fuite, porteurs du coup ou témoins du contrecoup, nous guident pas à pas, au plus profond de la matière humaine. Dans un dialogue d’âmes à armes, BLEU. se joue dans un corps à corps tour à tour pudique ou tendu, haletant ou belliqueux, de peau à peau, questionnant l’impact, l’ecchymose et tout ce qui remonte à la surface après les heurts. Yvann Alexandre, dont la gestuelle s’organise comme une calligraphie de l’intime, offre avec ce septuor une forme malléable et fluide renouvelée par la plasticité des corps : une errance bleutée dans une plaine sombre, un paysage-cimetière austère et élégant qui, au fil de la gestion de la douleur, de sa mise en tension, laisse apparaître toute la fragilité, l’humanité de celui ou celle qui la porte et qui continue d’avancer.

 

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 18 janvier.