connaissez-vous Première Ovation – Danse?

Publié le 1 octobre 2010 par Marie-Hélène Julien

première ovationImplantée en 2008 par la Ville de Québec, la mesure Première Ovation vise à soutenir la relève artistique de la capitale en donnant aux artistes les moyens de créer, de profiter de l’encadrement d’artistes renommés et de vivre leurs premières expériences sur une scène.

Gérés par des organismes artistiques et culturels professionnels, les programmes de la mesure touchent actuellement sept disciplines : la musique, le théâtre, la danse, les arts littéraires, les arts visuels, les arts médiatiques et les métiers d’art. En contribuant à une meilleure diffusion des talents, Première Ovation souhaite développer et sensibiliser les publics et favoriser l’accès à des spectacles de la relève pour toute la population.

Reconduite pour trois ans en 2009, lors de Québec Horizon Culture, la mesure bénéficie dorénavant d’un support additionnel du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, par l’entremise de l’Entente de développement culturel, et de partenariats avec Quebecor et CKRL-FM 89,1.

La Rotonde est, depuis 2009, mandataire à la gestion du programme Première Ovation pour la danse au nom de la Ville de Québec. Trois programmes ont été mis en place pour faciliter l’intégration de la relève à la pratique professionnelle :

  • un programme de formation, perfectionnement et mentorat
  • un programme en recherche, création et production
  • des bons d’emploi accordés à des compagnies ou des chorégraphes établis pour leur permettre d’embaucher de jeunes artistes en prenant charge d’une partie de leurs cachets

Les dates de dépôt des dossiers sont le 1er mai et le 1er novembre de chaque année.

Les artistes qui veulent en savoir plus au sujet du programme, bénéficier d’une aide pour monter leur dossier ou obtenir réponse à toute question concernant Première Ovation – Danse sont invités à communiquer avec Marie-Hélène Julien au 418 649-5013 poste 228.

Publié dans | Marqué avec , | Laisser un commentaire