Critique jeunesse – Entrer dans la Cabane

Publié le 16 décembre 2010 par La Rotonde

Le témoignage de Marie Bourquard a été mis en mots par Caroline Paré

Marie Bourquard

Marie Bourquard

Entrer dans la Cabane de Paul-André Fortier et de Rober Racine, c’est saisir une fois de plus que la danse contemporaine se décline toujours de différentes manières. La pièce musicale, chorégraphique et assurément artistique composée de pair par Paul-André Fortier et Rober Racine m’a invitée à interpréter la danse autrement. Dès notre entrée en salle, les nombreux objets déposés ça et là sur scène, ressorts de lit, poulies, cabane, créent une impression de familiarité. Dans cette pièce, j’ai été étonnée de constater que la musique était constituée principalement à partir des objets scéniques qui produisaient d’ailleurs des sons fort surprenants.

Cabane - Paul-Andre Fortier, Rober Racine photo de Robert Etcheverry
Ce spectacle a allié de belle façon des moments humoristiques à de très esthétiques séquences de mouvements. Selon moi, Cabane démontrait, par petits tableaux, des scènes de la vie courante. J’ai apprécié être témoin de la gentille provocation entre les deux artistes créateurs et interprètes. Quoi que j’aurais aimé plus de moments dansés, je salue l’excellente interprétation de Paul-André Fortier, qui se traduisait par un contrôle extrême dans l’exécution du mouvement.

Voir la page du spectacle Cabane

Publié dans , | Marqué avec , , | Laisser un commentaire