Les arts à l’école – La société québécoise gagnerait à enseigner davantage la danse en milieu scolaire

Publié le 10 janvier 2011 par La Rotonde

« Il faut parvenir à faire sortir les jeunes de leur confort »

Article de Émilie Corriveau, paru le 8 janvier 2011, dans Le Devoir.com, section Éducation

Les effets de la danse sont multiples chez les jeunes, sur le plan physique comme sur le plan psychologique.

Les effets de la danse sont multiples chez les jeunes, sur le plan physique comme sur le plan psychologique.

À l’ère d’Internet et des jeux vidéo, on reproche beaucoup aux jeunes d’aujourd’hui de ne pas être assez actifs. Dans un contexte où la danse, décloisonnée par des émissions de télé-réalité et des spectacles à grand déploiement, connaît un important regain de popularité auprès des jeunes, l’école québécoise devrait-elle saisir l’occasion et accorder une place plus déterminante à cette discipline? Assurément, répond l’Association québécoise des enseignants de la danse à l’école (AQEDE).

Au Québec comme ailleurs en Amérique du Nord, la danse provoque depuis quelques années un indéniable enthousiasme chez les jeunes. D’après Suzanne Gagnon, présidente de l’AQEDE, une association qui a vu le jour en novembre 2010 et dont la mission est d’oeuvrer au développement et au rayonnement de la danse à l’école, de favoriser la qualité de son enseignement et de veiller aux intérêts de ses enseignants, les émissions de télé-réalité à caractère artistique contribuent largement à ce regain de popularité.

Lire la suite sur Le Devoir.com

Publié dans , , | Marqué avec , | Laisser un commentaire