Danse: larmes et chrysalides

Publié le 17 février 2011 par

Article de Josianne Desloges paru dans cyberpresse.ca le 17 février 2011

À l'occasion d'un programme double à La Rotonde, la chorégraphe d'expérience Louise Bédard présente Les larmes d'Anna K., le récit dansé d'une relation fugitive.  Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

À l'occasion d'un programme double à La Rotonde, la chorégraphe d'expérience Louise Bédard présente Les larmes d'Anna K., le récit dansé d'une relation fugitive. Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

(Québec) Programme double à La Rotonde : la jeune et prometteuse Annie Gagnon présente COCOON, une incursion dans l’univers des insectes, alors que la chorégraphe d’expérience Louise Bédard présente LES LARMES D’ANNA K., le récit dansé d’une relation fugitive. Deux manières de mettre en mouvement l’éphémère.

Les deux Québécoises se sont connues au pays de Galles, lors du projet OSEZ! de Danse K par K. «J’avais été très marquée par les danseurs de Québec», souligne Mme Bédard, qui était la chorégraphe de cette aventure de haute voltige en plein air.

Dans le studio, il y a déjà quelques objets qui serviront au moment du spectacle. « La scénographie de COCOON est assez fabuleuse, avec des bûches, des bêches, des pelles », décrit Louise Bédard, qui partage la passion de sa jeune collègue. Elle a utilisé d’intéressantes chaises vieillies, récupérées dans les rebuts d’un théâtre, pour sa propre chorégraphie.

L’ouïe, tout comme la vue, sera sollicitée. Dans Cocoon, les quatre danseuses feront plusieurs bruits d’insectes, alors que dans Les larmes… «Elle [Annie Gagnon, comme interprète] parle russe, et lui [Jean-François Duke] siffle et chantonne», lit-on dans le programme. «Je trouve qu’ils forment un duo très intéressant. Ils n’ont pas peur d’être déstabilisés. C’est essentiel, parce que, pour moi, la danse vit dans la spontanéité des corps», indique la chorégraphe.

Lire la suite sur cyberpresse.ca
Voir la page de Cocoon et Les larmes d’Anna K.

Publié dans , | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire