Louise Lecavalier / Grand écart

Publié le 21 avril 2011 par La Rotonde

Article de Fabienne Cabado paru dans voir.ca le 21 avril 2011

Louise Lecavalier Patrick Lamothe - photo André Cornellier Voir

Louise Lecavalier (à propos de deux des trois duos de A Few Minutes of Lock): "Le style est un hybride entre ce que j'avais toujours dansé et la ballerine vers laquelle Édouard se tournait à ce moment-là." photo: André Cornellier

À ceux qui ont raté la charismatique Louise Lecavalier dans Children et A Few Minutes of Lock lors du dernier FTA, l’Usine C donne ces jours-ci une occasion de se rattraper.

 

Si elle a bâti sa réputation internationale sur les incroyables prouesses physiques combinées avec Édouard Lock pendant leur légendaire collaboration, Louise Lecavalier a fait bien du chemin depuis qu’elle a quitté La La La Human Steps. Avec Fou Glorieux, la compagnie qu’elle a fondée en 2006, elle a exploré de tout autres avenues, allant jusqu’au minimalisme ultrasensoriel de Benoît Lachambre. Guérie de ses blessures, le corps assoupli par des pratiques gestuelles plus diversifiées, elle a eu envie, en 2009, de replonger dans cette danse extrême en reprenant trois duos extraits de 2 (1995) et de Exaucé/Salt (1998) dans A Few Minutes of Lock.

« 2 est une pièce que j’ai aimée dans son entièreté, que j’ai beaucoup dansée et dont le souvenir est resté très présent, commente la danseuse. Par contre, je ne me souvenais plus des deux autres duos, créés peu avant que je quitte la compagnie. Le style est un hybride entre ce que j’avais toujours dansé et la ballerine vers laquelle Édouard se tournait à ce moment-là. Ça m’a plu et intéressée chorégraphiquement. »

Lire la suite sur voir.ca
Voir la page de Children et A Few Minutes of Lock

Publié dans | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire