Danse: s’éclater en beauté

Publié le 7 septembre 2011 par La Rotonde

Article de Josianne Desloges, paru dans cyberpresse.ca le 3 septembre 2011

Le nombre d'or (live) - Marie Chouinard - Photo Sylvie-Ann Paré

«Le nombre d'or (live)», une chorégraphie de Marie Chouinard, regroupe les danseurs Gerard Reyes, Megan Walbaum, Mark Eden-Towle, Lucy M. May, Benjamin Kamino, Mariusz Ostrowski.

(Québec) Surprenante, déstabilisante, chargée d’une énergie électrisante et caressante à la fois, la danse contemporaine s’éclate à Québec. Nous vous proposons des rendez-vous furtifs, où les tribus humaines s’amusent à repenser la scénographie, le mouvement et l’humanité elle-même. Osez!

»» Le nombre d’or (live)

Compagnie Marie Chouinard

salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec, 27 septembre

» C’est qui déjà?

Marie Chouinard est la grande reine de la danse contemporaine au Québec. Elle a fêté les 20 ans de sa compagnie éponyme l’année dernière, en plus de recevoir le prix Denise-Pelletier des arts de la scène. Ses créations singulières et organiques sont inimitables, sauvages, transcendantes.

» Qu’a-t-elle fait?

Une trentaine de solos et une quinzaine d’oeuvres pour sa compagnie, diffusés sur les grands circuits internationaux. On retiendra, entre autres, Les trous du ciel, L’après-midi d’un faune, bODY_rEMIX/les_vARIATIONS_gOLDBERG où prothèses, harnais, cornes et autres accessoires amenaient la danse dans ses plus beaux retranchements.

» Pourquoi on s’excite?

D’abord, parce qu’une oeuvre de Marie Chouinard est toujours un événement. Ensuite, parce que pour cette chorégraphie toute particulière, l’artiste chamboule la salle Louis-Fréchette en installant un podium où évoluera une tribu étrange venue du futur, à travers les spectateurs.

»» Babel (words)

Eastman VZW

salle Louis-Fréchette du GTQ, 3 octobre

Sidi Larbi Cherkaoui, Damien Jalet et le plasticien Antony Gormley proposent une danse par moments chaotique, où de grands cadres d’aluminium sont manipulés par les danseurs pour créer des paysages urbains ou abstraits. Intrigant!

»» S’envoler

Estelle Clareton, Création caféine

Salle Multi, du 3 au 5 novembre

La jeune chorégraphe, une ancienne d’O Vertigo, présente une pièce avec 12 interprètes qui, d’après ce qu’on en a vu, se nouent et se dénouent dans une chorégraphie ludique, inspirée des arts du cirque. Elle a connu un beau succès critique en ouverture de la 20e saison de l’Agora de la danse l’an dernier.

Aussi

» Villanelle S, José Navas-compagnie Flak, salle Octave-Crémazie du GTQ, du 12 au 14 décembre

» Casse-noisette, Les Grands Ballets canadiens de Montréal, salle Louis-Fréchette du GTQ, du 1er au 4 décembre

» Ballet national folklorique du Chili, salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, 10 octobre

» Émergences chorégraphiques, studio d’essai de Méduse, du 6 au 10 décembre

Source: cyberpresse.ca, Josianne Desloges

La Rotonde présentera S’envoler et coprésentra S avec le Grand Théâtre de Québec et Émergences chorégraphiques 2011 avec Première Ovation.

Publié dans | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire