À propos de S’envoler

Publié le 4 octobre 2011 par

Senvoler - Estelle Clareton - © Ben PhilippiS’envoler : Des migrations intérieures
[…] C’est comme si des vents soufflaient à travers les corps. – Estelle Clareton

Migration, courage …passage.
Je voulais faire une vraie pièce de groupe, pas une suite de solos ou de duos épars – Estelle Clareton

Native de France (Avignon), Estelle Clareton habite le Québec depuis d’âge de 17 ans. Un tiraillement constant entre sa terre d’origine et son pays d’adoption l’a poussée à étudier les mœurs des oiseaux migrateurs, trajectoire inspirante s’il en est, qui l’a conduite à la création de S’envoler.

Cette plus récente création est nourrie par des interprètes — entre 23 et 47 ans— engagés et généreux, animés par la fougue, la tendresse, la joie. 11 interprètes donc, serrés les uns contre les autres, tels une petite humanité isolée; 11 interprètes préoccupés par la migration et le passage à l’âge adulte.

Ils nous parlent du courage et de la force que nécessitent les changements et les transformations. Avec beaucoup d’unité, parfois avec humour, avec subtilité toujours, toute l’habileté des danseurs, acteurs et acrobates est mise à contribution pour amener le spectateur dans un monde de sensations où l’envol et la légèreté sont possibles.

Un saut de l’ange vertigineux dans l’ivresse de la danse. – Fabienne Cabado

Le résultat est époustouflant […] Tantôt langoureux et sensuels, tantôt maladroits et saccadés, les mouvements sont réalisés avec précision […] une superbe interprétation! – Thomas Bastien

S’envoler sera présenté du 3 au 5 novembre à la salle Multi de Méduse

Publié dans | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire