Pierre-Paul Savoie – Chorégraphe de Contes pour enfant pas sages

Publié le 1 novembre 2011 par La Rotonde

Pierre-Paul Savoie - Photographe Rolline Laporte

 

Chorégraphe-interprète et metteur en scène, Pierre-Paul Savoie a fondé la compagnie PPS Danse en 1989. La compagnie a présenté à ce jour une vingtaine d’œuvres dans une dizaine de pays en Amérique-du-Nord et en Europe. Quel que soit le cycle de création auquel elles appartiennent, ces pièces sont toutes marquées par l’interdisciplinarité dans leur forme et par l’humanité dans leur contenu. Réputé pour ses œuvres aux images fortes et aux questionnements pertinents, il a œuvré pour la scène, le cinéma et la télévision, collaborant souvent avec de grandes institutions appartenant au théâtre, à la musique et au cirque.

Pierre-Paul Savoie partage avec Jeff Hall le prestigieux prix Jacqueline-Lemieux. En 2004, sa contribution à la diffusion de la danse est saluée par le Prix Attitude, décerné par le ROSEQ (Réseau de diffuseurs de l’Est du Québec. La Bourse RIDEAU lui a décerné à l’unanimité le +-. Ce prix souligne la ferveur avec laquelle Pierre-Paul Savoie parcourt depuis 20 ans les lieux de diffusion du Québec et sa constance à faire connaître la danse contemporaine au plus grand nombre. De plus, Pierre-Paul Savoie renforce son désir de contribuer à l’éveil des nouvelles générations en inscrivant désormais des œuvres jeunes publics au répertoire de PPS Danse.

DU THÉÂTRE À LA DANSE
En 1975, Pierre-Paul Savoie entre à l’École nationale de théâtre du Canada où il cultive la théâtralité qui marquera ses œuvres. C’est là qu’il prend son premier cours de danse et trouve sa voie véritable. Curieux, il s’initie à l’acrobatie à l’École nationale de cirque de Montréal avant de s’inscrire au programme en danse de l’Université Concordia.

DÉCISIVE RENCONTRE
C’est à l’université que Pierre-Paul Savoie fait la connaissance de Jeff Hall. Il a le même goût du risque et de l’humour que lui et restera son partenaire privilégié de création pendant près de 15 ans. Conçue dans le cadre de leurs études, la pièce Duodénum leur assure un départ fulgurant sur la scène québécoise et canadienne en 1986. Dix ans plus tard, ils remportent le Prix Jacqueline-Lemieux pour Bagne, une œuvre inscrite dans les mémoires et dans l’histoire de la danse québécoise. Les années 80 et 90 sont aussi pour le jeune créateur l’occasion de collaborations exceptionnelles.

ARTISTE-CITOYEN
1999 marque un grand virage dans la carrière de Pierre-Paul Savoie. Prenant à cœur sa nouvelle fonction de président du Regroupement québécois de la danse (RQD), il s’engage pleinement pour défendre la cause de la danse. L’interprète se met temporairement en retrait pour laisser le citoyen occuper le rôle que lui a assigné sa communauté. Sa présidence se poursuit pendant cinq ans et son implication contribue à l’avancement de dossiers importants comme l’augmentation du financement des arts de la scène et l’amélioration des conditions de pratique.

LE TEMPS DE LA MATURITÉ
Quand Pierre-Paul Savoie a l’idée d’aller chercher des chorégraphes canadiens exilés pour la série intitulée Diasporama, en 2007, il initie de manière encore intuitive l’ouverture sur l’extérieur qui caractérise aujourd’hui les créations de sa compagnie PPS Danse. Plus que jamais, elles sont le fruit de collaborations avec des artistes d’ici et d’ailleurs.

Voir la page du spectacle Contes pour enfants pas sages
Source : PPS Danse

Publié dans | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire