PPS Danse – Répertoire

Publié le 15 novembre 2011 par La Rotonde

CONTES POUR ENFANTS PAS SAGES (2010)
Une production de PPS Danse en coproduction avec Chartier Danse. Spectacle jeunesse danse, théâtre, musique et chant (à partir de 6 ans). Huit contes pas sages pour les enfants de trois à six pieds qui aiment la fantaisie. Contes pour enfants pas sages est une adaptation scénique du livre de Jacques Prévert. Ce spectacle, mettant en scène des animaux, est empreint de poésie, d’humour et d’humanité.

 

Mi-un ni d'eux (2008) — Pierre-Paul Savoie, Marc Boivin Photo: Peter JurankaDIASPORAMA (2007 et 2009)
Cinq pays. Cinq chorégraphes. Cinq œuvres aux allures de cartes postales qui exhalent les parfums de leur ville d’adoption. Ce cycle offre un panorama inédit sur différents courants en danse. Un fascinant voyage dans des univers singuliers.

« C’est audacieux, c’est déconcertant, et c’est terriblement pertinent. »
Janet Smith, Straight.com, Vancouver, Canada

« […] impressionnante par sa conception et sa réalisation. » Marie-Laure Rolland, Luxemburger Wort, Luxembourg

« At 52, the Montreal-based Savoie knows more than a bit about the body is capable of, and a lot its frailties too. […] Savoie gives a quietly fierce, sad, exposed performance in this work in progress that already has a lot to say about the body’s deepest secrets. »
Deborah Meyers, The Vancouver Sun, Vancouver, Canada

« Savoie is a prime mover who magnifi es the ungainly. Visceral, symmetrical and strong, Savoie lurched about wearing a doll house on his head as if unable to forget a past which was both refuge and burden. Swinging a clubbed foot while balanced on the other leg, or literally mining his body for memories by tapping, he was
splendid. »
Dance International for Fall 08, Canada

 

Les Flaques - Mathilde Addy-Laird sur la photo de Marie-Josée ChartierLES FLAQUES (2006)
Une coproduction du Théâtre Bouches Décousues et PPS Danse Spectacle jeunesse. Les Flaques, c’est la rencontre entre la danse, le théâtre et la musique. Anatole et Léontine portent en eux des chagrins et des secrets qui les étouffent. Avec l’aide de Celui qui transporte le vent, ils s’en libéreront en sautant dans les flaques, en s’éclaboussant de mots puis en mettant leur peine dans une bouteille avant de la jeter à la mer.

« … très beau spectacle »
Frédérique Doyon, Le Devoir, Montréal, Canada

« On se laisse porter avec bonheur et émerveillement par cette pièce multidisciplinaire. […] Une beauté de pièce, véritable plaisir pour les yeux et les oreilles qui nous laisse un goût d’alize sur le cœur. »
Marié Ève Bouchard, Info07.com, Outaouais, Canada

 

DANSES CIRCASSIENNES (2005)
Une chorégraphie où se croisent et s’entremêlent, la danse et le cirque, la chanson, le théâtre. Une création qui est empreinte d’humour et d’humanité.

« Terme « émerveillement » résume la grandeur du corps humain dans ce spectacle sur fond ludique. »
Le Délit, Montréal, Canada

 

DÉBRANCHÉ (2004)
Une production avec la relève alliant danse et théâtre. Un spectacle qui en appelle à l’autodérision.
Débranché des apparences, des faux-semblants et des grands déploiements, mais branché au cœur de tous dans l’intégration des danseurs de la relève.

« On y rigole volontiers […] tout en assistant à une danse rafraîchissante et très physique, proche du cirque et habilement interprétée. »
Le Devoir, Montréal, Canada

 

STRATA, MÉMOIRES D’UN AMOUREUX (2001)
Strata se veut une réflexion lucide sur le sens de notre propre existence en faisant appel à notre compréhension générale des étapes de la vie terrestre, à la dynamique relationnelle entre les différents groupes d’âge ainsi qu’au sort réservé aux personnes âgées dans la culture occidentale.

« A fascinating performance fusing deeply refl ective human
emotion with state of the art technology. »
Dagbladet, Oslo, Norvège

 

PÔLES (1996)
Danse et virtuel s’y marient. C’est un conte pour tous, une fresque de vie qui rappelle magnifiquement la filiation humaine qui existe au-delà du temps et de l’espace. Deux êtres déracinés qui projetés au cœur d’un univers fabuleux se retrouvent confrontés à leurs différences. Marqués par la dualité, la fragilité, mais aussi par l’espoir et la tolérance, cette rencontre insolite révèle avec autant de poésie et de magie les richesses de l’âme.

« L’œuvre des quatre artistes est renversante. »
La Presse, Montréal, Canada

« Montreal choreographers/dancers Pierre-Paul Savoie and Jeff
Hall have taken dance into the 21st century with Pôles. »
Globe & Mail, Toronto, Canada

 

BAGNE (Version homme : 1992 – Version femme : 1998)
Tel un cri du cœur, Bagne parle du besoin immanent de liberté et d’amour. Cette œuvre s’inscrit comme la métaphore de l’emprisonnement, tant physique que psychique. Intense, brutal et tendre, Bagne est une œuvre enveloppante et énergique qui va à l’essentiel. Une « tranche de vie » à la fois sensible et crue. Un rappel de la fragilité même de la vie.

« Un must et ce, que vous aimiez la danse, le théâtre, la vie… Bagne est de ces productions parfaites, complètes… Une œuvre universelle, qui pourrait être présentée absolument partout et toucher à peu près tout le monde. Chapeau. »
La Presse, Montréal, Canada

« Leur Bagne est en réalité un très beau conte (pour tous) d’affinités extrêmes, une suberbe histoire d’amour total…Bagne est un duo unique… »
Le Devoir, Montréal, Canada

« In Bagne, we not only see and hear the prisoner’s world, we feel it in our flesh (…) it is the performers who make the work, wich is one of the most extraordinary pieces of Quebec dance-theatre since the Jean-Pierre Perreault’s Joe. »
The Globe and Mail, Toronto, Canada

« Savoie and Hall’s Bagne is a fully realized idea, a rounded whole, the parts are all essential components that complement each other. The show is a must-see. »
The Gazette, Montréal, Canada

Source : PPS Danse

 

Contes pour enfants pas sages - Edward Toledo - photo Rolline Laporte

 

Voir la page du spectacle Contes pour enfants pas sages

Publié dans | Marqué avec , | Laisser un commentaire