Harold Rhéaume, chorégraphe de Fluide

Publié le 6 décembre 2012 par La Rotonde

d’après les textes d’Anne-Marie Bouchard

Harold Rhéaume possède un talent rare pour émouvoir à travers son art. Certaines de ses pièces marquent tout particulièrement. On pense à Écho (2000) dans laquelle il nous invite dans l’intimité de son salon. Ou encore Morta (2002), un duo tragique mais magnifique dédié à une amie disparue. Et plus récemment, NU où le chorégraphe dévoile avec pudeur sa vulnérabilité. Une œuvre que Le Devoir qualifiait «d’accessible dans son sens noble» jouée à guichet fermé à La Rotonde (Québec) en 2008, puis en 2009.

Ainsi, depuis 20 ans, l’art d’Harold Rhéaume rejoint, touche, rassemble. Sa compagnie Le Fils d’Adrien danse — baptisée ainsi à la mémoire de son père — est un pilier du milieu chorégraphique de la ville de Québec, et l’une des plus en vue de la province actuellement.

 

Des œuvres dans lesquelles on peut se reconnaître

Pour Harold Rhéaume, la danse est avant tout un moyen de communiquer en faisant appel aux sens. Expressive et très physique, sa gestuelle possède un caractère unique et indéfinissable, un je-ne-sais-quoi qui touche et frappe l’imaginaire.

Plus qu’un chorégraphe, Harold Rhéaume est un véritable metteur en scène du mouvement. Rigoureusement ficelés, ses tableaux dansés forment une solide trame inspirée de l’instinct et du quotidien, des œuvres dans lesquelles on peut se reconnaître. Inventif, authentique et doté d’une grande sensibilité, Harold Rhéaume est un artiste singulier, capable d’exprimer d’unique façon ce qui fait de nous des êtres à la fois forts, vulnérables et touchants.

Force vive du milieu artistique de Québec, Harold Rhéaume a bâti depuis ses débuts au Groupe Dance Lab d’Ottawa en 1989 une œuvre accessible et authentique. Instinctif, ce passionné de Fred Astaire propose une danse concrète et d’une grande sensibilité qui a charmé tant au Canada qu’en France, en Belgique, en Écosse et aux États-Unis.

 

Le Grand Théâtre de Québec et La Rotonde présenteront Fluide les 11-12-13 décembre prochains dans la salle Octave-Crémazie.

 
 

Voir la page du spectacle

Publié dans , | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire