Roméo et Juliette dans une symphonie dramatique, par Julie Pelletier, info-culture.biz

Publié le 21 avril 2015 par Marie-Hélène Julien

Un article de Julie Pelletier à propos de Symphonie dramatique paru le 17 avril 2015 sur info-culture.biz

Symphonie dramatique, Alexandre Carlos et IsaBelle Paquette

Photo : Damian Siqueiros

Vous avez jusqu’au 18 avril 2015, à 20 h, pour répondre à la question : comment peut-on revisiter une saga familiale sublimisée au fil du temps comme Roméo et Juliette, de William Shakespeare, de façon innovante? Hélène Blackburn, directrice de la compagnie de danse Cas Public, vous souffle la réponse : Symphonie dramatique, un spectacle présenté à la salle Multi du complexe Méduse de Québec. Huit interprètes sur scène vous font revivre inlassablement cette histoire d’amour à l’issue tragique, provoquée par la haine infondée entre deux clans ennemis.

Symphonie dramatique, léchée par une approche théâtrale, est divisée en actes. Le texte, par des bribes de narration rendues par le comédien et danseur Marc-André Poliquin, est célébré par une chorégraphie aussi impétueuse que les mots de Shakespeare. Aussi, Martin Tétreault édifie une œuvre musicale panachée en soudant Prokofiev, Tchaïkovski et Gounod à des sons électrisants qui détonnent habilement du classique et qui s’insèrent de façon homogène dans cette production moderne.

symphonie-dramatique-isabelle-alexandre

Photo : Damian Siqueiros

Dans une suite de mouvements staccato, les huit interprètes de Symphonie dramatique allient les pointes et le popping pour un mariage marginal et intéressant, un fondu unique. Blackburn nous présente une chorégraphie aérienne époustouflante, un spectacle où la force et la légèreté défient les lois de la gravité. Les danseurs synchronisés s’évertuent effrénément, suivant le rythme de la musique fougueuse. Entre tutu blanc et legging noir, chemise blanche ouverte et t-shirt noir, on se promène d’une scène à l’autre, on se transporte de l’amour à la haine, mais toujours le drame continue. Un drame toujours aussi actuel, qui s’est transformé au fil des années. Une chorégraphie rapide qui renoue avec la puissance d’un amour impossible et les déchirements que le destin prédit aux amoureux mythiques.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Source: info-culture.biz, Julie Pelletier.

Publié dans , | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire