Prismes: coloré et jouissif, par Aline Apostolska, La Presse

Publié le 13 octobre 2015 par Marie-Hélène Julien

Article à propos de Prismes écrit par Aline Apostolska paru dans La Presse le 18 octobre 2013

Prismes courtoisie Montréal Danse

Photo : courtoisie de Montréal Danse

Ça emmène quelque part et ça fait beaucoup d’effet. De Prismes, la nouvelle création de Benoît Lachambre pour la compagnie Montréal Danse, on retient d’emblée cela. Comme dans une histoire d’amour, on ne saisit pas tout et on ressent des émotions contradictoires, mais il se passe quelque chose de réjouissant.

On sait Benoît Lachambre jamais convenu, jamais répétitif, jamais frileux non plus. Comme interprète, et peut-être encore plus comme chorégraphe, il parvient à transfigurer tout ce qu’il touche, c’est-à-dire la manière dont un interprète bougeait jusque-là, ce qu’il savait ou donnait de lui-même. D’innombrables interprètes, célèbres ici comme en Europe, ont montré, entre ses mains, des aspects insoupçonnés de leurs ressources et de leur talent, au risque qu’on ne les reconnaisse plus.

On sait aussi les interprètes de Montréal Danse, pérenne et magnifique compagnie de danse montréalaise, caméléons, audacieux, physiquement parfaits et mentalement disponibles. On les a vus se métamorphoser d’une pièce et d’un chorégraphe à l’autre. Elinor Fueter, Annik Hamel, Rachel Harris, Sylvain Lafortune, Manuel Roque et Peter Trosztmer sont game, c’est certain.

On sait enfin que l’Agora de la danse est le lieu des expérimentations chorégraphiques et des moyens mis à la disposition des créateurs pour la naissance de celles-ci. Alors l’attente était forcément grande de voir ces trois partenaires réunis. Le résultat, alors, n’est pas seulement conforme à ce qu’on pouvait attendre, mais vraiment étonnant.

[…]

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Source: La Presse, Aline Apostolska.

Publié dans , | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire