BAGNE – recréation, un spectacle exceptionnel de danse sur l’intimité carcérale, violente, complexe et sensible ! Par Jacques Leclerc, info-culture.biz

Publié le 9 décembre 2015 par Sandrine Lambert

Hier, pour Bagne, la salle était pleine et le public a chaleureusement ovationné les artistes. Dernière chance de voir cette belle oeuvre ce soir!

Photo: Rolline Laporte

Photo: Rolline Laporte

En ce mardi 8 décembre et mercredi 9 décembre, le Grand Théâtre de Québec en collaboration avec La Rotonde a le privilège de recevoir cette œuvre revisitée de danse contemporaine, créée il y a 22 ans.

Pour ma part, j’ai vu Bagne dans sa première version au théâtre Centaur de Montréal et j’avais été ému et même bouleversé par la force, la beauté et l’intensité de cette création des chorégraphes et concepteurs Jeff Hall et Pierre-Paul Savoie.

Or, ces créateurs au sein de leur compagnie de danse PPS DANSE ont voulu reprendre et réactualiser leur œuvre. Et en ce mardi, première représentation des deux soirs, le public a été comblé. Quelques minutes avant le début du spectacle, Pierre-Paul Savoie a mentionné sur la scène la volonté de reprendre la création mais dans une version actualisée au plan social et avec les moyens de spectacle actuels également. Ce qui est rare dans le milieu de la danse, surtout pour une création qui appartient au jeune patrimoine de la danse québécoise.

Dans un format non stop, les deux protagonistes du présent spectacle, Lael Stellick et Milan Panet-Gigon, enfermés, prisonniers dans un huit-clos de métal et de grillages vont nous entraîner dans leur univers physique et mental.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Source: Info-Culture.biz, Jacques Leclerc.

Publié dans , | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire