Les caveaux: onirique! par Robert Boisclair, Les Enfants du Paradis bloguent!

Publié le 13 octobre 2016 par Sandrine Lambert

La dernière création d’Alan Lake, Les caveaux, rencontre un immense succès public en ce début de saison de La Rotonde. Voici la critique de Robert Boisclair.

Main_branche - par Julie Lévesque

Main_branche – par Julie Lévesque

Alan Lake, ses danseurs et un musicien proposent un spectacle onirique rempli de belles images et de moments poétiques. Un spectacle qu’il faut savourer en se laissant porter par le moment.

[…]

En entrevue lundi aux Enfants du paradis, Alan Lake parlait d’un spectacle onirique et c’est exactement ce qu’est Les caveaux. Le spectateur est transporté dans un lieu mystérieux (il est inconnu jusqu’à l’arrivée sur place), un entrepôt désaffecté qui prête à toutes les rêveries. Et c’est ce que le chorégraphe, les danseurs et le musicien offrent. Un univers intemporel baigné dans la pénombre que les danseurs défont en partie. Des êtres fantomatiques peuplent le lieu. Ils sont énigmatiques. Surprenants. Déstabilisants aussi.

[…]

Pour apprécier le spectacle, il faut se laisser porter par l’onirisme proposé par la troupe. Si vous prévoyez assister au spectacle, préparer votre esprit. Il sera envoûté si vous y allez dans cet esprit. Le spectacle en est un d’allégories et de mouvements intenses bien plus que de danse.
La magnifique musique enregistrée et en direct d’Antoine Berthiaume est envoûtante. Elle est enveloppante et contribue magnifiquement à la création d’une environnement onirique. La musique transporte le spectateur dans le monde du rêve et, un peu tout de même, du cauchemar.

Alan Lake et sa bande proposent un spectacle qui ne fait pas dans l’habituel. Un spectacle pour sortir des sentiers battus et s’immerger dans un monde fantasmagorique.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Source: Les Enfants du Paradis bloguent!Robert Boisclair.

Publié dans , | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire