Sonoyo Nishikawa – Lumières – Danse de nuit

Publié le 21 octobre 2016 par Marie-Hélène Julien

sonoyo-nishikawa

Originaire du Japon, Sonoyo Nishikawa est devenue conceptrice lumière en 1986. Elle a débuté sa carrière en gagnant son premier prix du Japan Lighting Association Award en 1987. De 1990 à 1992, elle a étudié à Londres dans un programme à l’étranger du ministère de la Culture du Japon.

Après être devenue collaboratrice de Robert Lepage, alors directeur artistique au Théâtre français du Centre national des arts, en 1993, elle a participé à plusieurs oeuvres théâtrales et a reçu le prix outstanding Lighting Design du Toronto Dora Mavor Moore Award pour Les sept branches de la rivière Ota en 1996.

Sonoyo Nishikawa s’est aussi montrée active dans le monde de l’Opéra; La Damnation de Faust au Met Opera, La veuve joyeuse à l’Opéra de Montréal, et Hansel and Gretel à l’Opéra de Québec

Dotée d’une inventivité et d’un souci du détail sans pareil, Sonoyo Nishikawa occupe une place unique dans l’univers théâtral québécois. Créant l’éclairage pour plus de 60 pièces dans la région de Québec depuis 15 ans, elle a reçu le prix des meilleurs éclairages à la Soirée des Masques à Montréal pour Eden Cinéma en 2004, et le Prix Jaques-Pelletier pour les éclairages de la production Antigone en 2003.

Au Japon, elle a signé les éclairages de Salome au New National Theatre Tokyo en 2013, Trojan women (réalisé par Yukio Ninagawa) au Tokyo Metropolitan Theatre, qui a été aussi présenté en Israël, au Cameri Theatre en 2013, et Prince of Broadway (réalisé par Harold Prince) à Tokyu Theatre Orb.

En 2015, elle recevait un prix d’excellence pour son travail sur la pièce Macbeth, présenté au Théâtre du Trident à Québec.

Publié dans , | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire