Ismaël Mouaraki – Chorégraphe et fondateur – Lien(s) – Destins Croisés

Publié le 18 mars 2018 par Valérie Roussel

Philippe Provencher, Le Foutoir - Ismaël Mouaraki

D’origine franco-marocaine, Ismaël Mouaraki découvre les danses urbaines à l’âge de 12 ans dans sa région natale. Depuis 2000, c’est au sein de la Compagnie Destins Croisés dont il est fondateur qu’Ismaël Mouaraki poursuit son travail et sa créativité.

Entrepreneur et artiste de corps et d’esprit, Ismaël Mouaraki s’entoure de collaborateurs artistiques dont les talents et l’expertise lui inspirent sa fougue et sa vision. Ainsi, en collaboration avec les interprètes, concepteurs sonores, concepteurs d’éclairages, ingénieurs multimédias ou scénographes, il façonne et développe sa signature artistique, ancrée dans l’ouverture des genres et la découverte de l’autre. Pour lui, la danse est un vecteur d’expression des phénomènes sociaux, de la nature primitive de l’humain et de l’inhumain dans le corps. Lorsqu’Ismaël amorce un processus de recherche, c’est pour découvrir les empreintes laissées par notre environnement culturel et social, qui sculptent immanquablement notre corps.

À la fois chorégraphe, danseur et enseignant, Ismaël travaille à l’essor et au partage de la danse, notamment en collaboration avec de grands noms, tels que Xavier Lot, Tony Masckott, la Compagnie Accrorap, Philippe Découflé et Hélène Blackburn, à la fois au sein de la Compagnie Destins Croisés et à titre personnel avec des formations professionnelles ou des commandes chorégraphiques, telles que D-Complex (2016) en collaboration avec le Centre Culturel de Namur en Belgique.

La démarche artistique d’Ismaël Mouaraki est marquée par la confrontation de l’univers des danses urbaines à celui des danses contemporaines. Les créations Destins Croisés explorent le métissage des genres, des individualités, des physicalités hybrides pour retourner à l’essence même du corps dansant. Au cœur de l’approche d’Ismaël Mouaraki, on retrouve des questionnements sur notre époque avec ses enjeux sociaux et culturels, et le désir de mêler des éléments contrastés ou même disparates dans un ensemble chorégraphique fluide et organique.

Toute la philosophie de la compagnie Destins Croisés réside en son nom. L’identité / altérité y est un thème récurrent, traduisant un goût prononcé de composer avec des individus dont l’identité s’est forgée par leur bagage culturel, social, ou artistique. Dans son univers, chacun, chaque forme d’art, chaque démarche a sa place. Le travail du chorégraphe est le fruit d’un échange horizontal et connecté avec les interprètes et les collaborateurs : chacun apporte ses sensibilités, son bagage artistique, social et culturel, sa physicalité et son expertise. Ainsi, Ismaël cherche à faire évoluer et à explorer de manière continue son esthétique issue des danses urbaines en fusionnant ces danses dans différentes formes de langages contemporains (danse contemporaine, slam, cirque, théâtre, vidéo, etc.).

 

 

Crédit photo: Philippe Provencher, Le Foutoir

Publié dans , | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire