Corps Accords : Soirée découverte de la gigue contemporaine

Publié le 16 mai 2018 par Marie-Hélène Julien

Notre coordonnatrice à la programmation, Marie-Hélène, vous propose une sélection de deux vins – un blanc, un rouge – pour accompagner les représentations de la Soirée découverte de la gigue contemporaine – Bigico. Les vins seront disponibles sur place avant et après les représentations !

corps accord 2

 

Vignoble de La Bauge, TERRØ, Québec

Frontenac noir et Marquette, Brigham, Québec, 2015, 12 degrés d’alcool, 750 ml.

Cuvée issue de l’assemblage de deux fermentations : l’une traditionnelle, l’autre naturelle à l’intérieur des baies de grappes entières non foulées. Le vin fait ensuite un passage de deux mois en fût de chêne. Les cépages Frontenac noir et Marquette sont les deux cépages rustiques les mieux adaptés au climat québécois parfois rude. Les baies possèdent une peau bleu foncée et une chair rouge.

TERRØ présente un nez de fruits noirs où dominent la mûre et le cassis, enrobé de notes de violette et d’un soupçon d’œillet, le tout supporté par un léger accent boisé.

Au palais, il est d’une souplesse étonnante, mettant la cerise de France fraîche à l’avant-plan, suivie d’une délicieuse vague de café mocha appuyée par le sucre vanillé laissé par le passage du vin en barrique.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • C’est un vin issu du terroir québécois, au même titre où la gigue, même contemporaine, tient ses origines du folklore québécois;
  • C’est un rouge qui a tout d’inattendu. Il offre une expérience olfactive unique. Un liquide à boire d’où émanent à la fois fruits, fleurs et bois, est assez incomparable et plaira au plus grand nombre, à l’instar de la gigue contemporaine qui est une discipline qui s’ouvre de plus en plus sur le monde, où il y en a pour tous les goûts;
  • Au même titre que son nez, le palais de TERRØ stimule la découverte par son caractère diversifié, tout comme la Soirée découverte de la gigue contemporaine offre un éventail de propositions artistiques dans lequel le public ne peut que trouver chaussure à son pied;
  • Aussi, j’aime penser que la souplesse de TERRØ en bouche s’accorde la souplesse de la discipline qui, oui, possède ses codes, sans pour autant être hermétique.

 

Côteau Rougemont, Versant Blanc, Québec

Frontenac gris, Frontenac blanc et Vidal, Rougemont, Québec, 2016, 13 degrés d’alcool, 750 ml

Issu de sols de galets sur les derniers versants de la montagne, offrant le meilleur du terroir de Rougemont, le Versant Blanc est un assemblage des cépages rustiques Frontenac gris, Frontenac blanc et Vidal.

Le Versant Blanc propose un nez de fruits exotiques intense avec des arômes d’ananas et de mangue particulièrement marqués, accompagnés de levure, d’un léger accent d’agrumes, de notes de sous-bois portées sur le champignon et d’un caractère minéral évident.

Il présente un palais gorgé de soleil et citronné à souhait, à l’acidité charmeuse, doublé d’une salinité qui fait saliver avec son aspect beurré et sa pointe de sauge qui en font un vin singulier.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • C’est un vin issu du terroir québécois, au même titre où la gigue, même contemporaine, tient ses origines du folklore québécois;
  • Les arômes de fruits exotiques, qui sont des composantes aromatiques assez rares dans les vins québécois vu les cépages cultivables ici en raison du climat plutôt rigoureux, sont pour moi le pendant de l’accent contemporain conféré à la gigue dans cette discipline qu’est la gigue contemporaine : les notes de fruits exotiques élèvent le vin, le rendant coloré et festif, au même titre que les accents contemporains décloisonnent la gigue, la rendant inventive, colorée, festive;
  • Ses caractéristiques gustatives sont un clin d’œil à ce que je souhaite que le public retienne de la gigue contemporaine : le palais gorgé de soleil symbolise pour moi une danse accessible, originale. L’acidité charmeuse du vin est liée à la facette entraînante de la gigue contemporaine, celle qui nous interpelle. Enfin, le côté salin et les notes de sauge font référence à un renouveau, au fait que la gigue contemporaine est bien de son temps, fidèle à sa provenance, à son terroir, mais ancrée dans l’évolution.

 

Il est temps de choisir votre verre et de voyager au gré du spectacle et du vin!

Bonne soirée!

Publié dans , | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire