[BIO] David Rancourt – Interprète – Gratter la pénombre

Publié le 30 janvier 2019 par Laurence Bégin

Portrait credit photo_ Marjorie Guindon

 

Gratter la pénombre c’est pour moi continuer d’explorer avec Alan (et la bande) les thèmes de la chute, du souvenir et de la résilience. C’est aussi apprendre à faire des deuils et à persévérer pour observer et apprivoiser les zones d’ombres. Depuis plusieurs années déjà (Là-bas le lointain, Jardins Catastrophe, Ravages et Le cri des méduses), nous avons développé un vocabulaire/signature propre au travail d’écriture chorégraphique de la Factori(e). J’ai proposé à Alan que nous puisions dans des mémoires de phrasés venant des créations précédentes pour trouver des lieux communs et les re-contextualiser dans un plus grand phrasé solo, abstrait. Je voyais, dans cet exercice, une persistance à modeler le corps (souvent semi-contorsionné), à le traîner, à le lever pour chuter. Dans ce désir d’avancer, quelque chose retient, invisible. Peut-être le poids du monde, le poids de la création.

Saurons-nous nous affranchir de la gravité? – David Rancourt

Artiste en danse arrivé à Montréal en 1999, David s’est principalement illustré comme interprète depuis la fin de ses études à LADMMI (Les ateliers de danse moderne de Montréal) en 2003. Son travail auprès de nombreux chorégraphes l’amène à expérimenter un large éventail de visions de l’art et du mouvement et lui permet de danser sur des scènes tant locales, nationales qu’internationales. Ces dernières années, il poursuit ses collaborations avec les artistes Alan Lake, Pierre-Paul Savoie et Annie Gagnon en plus de se joindre à de nouveaux projets de Caroline Laurin-Beaucage, Aurélie Pedron et Ariane Boulet.

Il développe sa propre démarche chorégraphique avec diverses collaborations; notamment avec Clara Furey (the sorrowful sons), Pierre-Paul Savoie (Danse Lhasa Danse, Les Chaises et Corps Amour Anarchie, Léo Ferré), Audrée Juteau (Proposition Duo) et Mandala Sitù (Bijoux et Quartex).

Comme enseignant, il partage ses connaissances et ses inspirations autant en technique, qu’en art de création et d’interprétation ou en travail d’énergie dans différentes institutions telles que le Regroupement québécois de la danse, L’Artère à Québec, L’École de danse contemporaine de Montréal et L’École supérieure de ballet du Québec.

Passionné des arts du mouvement et du souffle, il pratique le Continuum avec Linda Rabin et le Qi Gong auprès de Marie-Claude Rodrigue depuis plus de dix ans. Il fait également partie de l’équipe d’enseignants de l’école Fragments Libres.

À titre d’œil extérieur et de conseiller artistique, mentionnons sa collaboration avec Edgar Zendejas chez EzDanza en plus de travailler ponctuellement avec d’autres créateurs de sa génération.

Engagé envers sa communauté dès son arrivé dans la métropole, David est membre du Regroupement québécois de la danse (RQD) depuis l’an 2000 et siège aux CA d’EzDanza et de l’Annexe A.

Photo : Marjorie Guindon

Publié dans , | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire