[BIO] Emmanuelle Lê Phan – Chorégraphe et interprète – Threesixnine

Publié le 12 mars 2019 par Laurence Bégin

Emmanuelle Lê Phan_credit Gaëlle Leroyer

Originaire d’Ottawa, Emmanuelle Lê Phan recherche son style de hip-hop contemporain propre à elle, à partir de son expérience en danses urbaines en parallèle avec ses études en danse contemporaine. Depuis 1999, par le biais de son alias b-girl Cleopatra, elle se distingue sur le plan international en compétitionnant et jugeant dans les catégories breakdance et all-style avec son groupe de b-girls Legendary Crew. Elle est aussi mise en vedette dans plusieurs video clips de musique, courts métrage de danse, publicités ainsi que pour des événements spéciaux du Cirque du Soleil et du Cirque Éloize.

Après avoir obtenu en 2003 son baccalauréat en danse contemporaine à l’Université Concordia, elle cofonde Solid State Breakdance Collective et danse pour Rubberbandance Group. En 2005, Emmanuelle est recrutée par le Cirque Du Soleil pour la création The Beatles Love et avec qui elle joue pour deux ans à Las Vegas. En 2009, elle fait partie de la nouvelle création du Cirque Eloize ID avec qui elle tourne pour plusieurs années. Emmanuelle danse ensuite pour Rubberbandance avec la production Gravity of Center, pour la compagnie Bboyizm dans IZM et pour Out Innerspace Dance Theatre dans Major Motion Picture.

En 2012, elle co-fonde Tentacle Tribe avec le chorégraphe suédois Elon Höglund avec qui elle crée plusieurs duos magnétiques. Entre autres: When They Fall, Nobody Likes a Pixelated Squid et Fractals of You. Elle crée un trio féminin Origami Mami en 2017 qui fait fureur et tourne les festivals Hiphop européens et qui va être interprété en court métrage produit par Télé-Québec. Aujourd’hui Emmanuelle se consacre entièrement à Tentacle Tribe en tant que directrice artistique.

Photo : Gaëlle Leroyer

Publié dans , , | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire