Saison 19-20 de la Rotonde: les mouvances humaines | Le Soleil

Publié le 17 mai 2019 par Laurence Bégin

le soleil

La prochaine saison de la Rotonde rassemble des plaidoyers pour la douceur, l’ouverture, la résistance et la résilience. Le retour de Danse K par K, de Virginie Brunelle, de RUBBERBAND et de la Otra Orilla, quatre collaborations avec le Grand théâtre de Québec et plusieurs nouveaux visages marquent cette 24e saison.

Dû à la réfection du complexe Méduse, aucun spectacle de danse ne sera présenté à la salle multi l’an prochain. Le LANTISS, à l’Université Laval et le Périscope seront donc mis à contribution, en plus de La Maison pour la danse et des deux salles du Grand théâtre.

La public a été au rendez-vous pour la saison qui se termine. «Les taux d’occupation des salles ont été de plus de 85% et le deux cinquième des représentations étaient à guichet fermé», souligne le directeur général Steve Huot.

Plusieurs créateurs de Québec seront à l’affiche. On pourra découvrir les premières chorégraphies de Mikaël Xystra Montminy (Transire, du 28 avril au 2 mai) et de Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon (Résilience, du 17 au 20 mars).

thumbnail

Pour De la glorieuse fragilité (30 octobre au 1er novembre), la chorégraphe Karine Ledoyen a mené une vingtaine d’entrevues auprès de danseurs qui ont quitté la pratique. «Je croyais que nous allions aborder le deuil, mais finalement, je me suis aperçue que j’avais envie de célébrer leurs vies incroyables», indique-t-elle. Son projet Osez! reviendra du 5 au 7 septembre, avec une quarantaine de danseurs et deux duos de musiciens et chorégraphes dont les noms restent à dévoiler.

 

Lire l’article complet de Josianne Desloges, dans Le Soleil, le 16 mai 2019.

Photos : Le Soleil – Yan Doublet

Publié dans , | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire