« De la glorieuse fragilité, l’abécédaire » en vente lors des représentations

Publié le 30 octobre 2019 par Laurence Bégin

De la glorieuse fragilité, l'abécédaire

Comment se réinventer après une carrière passionnante? Quand décide-t-on d’arrêter? La vie décide-t-elle pour nous? Cette flamme qui nous consumait, est-elle toujours allumée?

Pour son spectacle De la glorieuse fragilité, la chorégraphe Karine Ledoyen est partie à la rencontre d’interprètes qui ont quitté la scène professionnelle. Durant un an, elle a interviewé une vingtaine de danseurs. Les entrevues ont représenté la porte d’entrée de cette nouvelle création. Elles sont devenues une trame narrative en résonance avec la danse offerte par les danseurs sur scène. Vidéos magnifiées, images en direct, mots percutants, questions en suspens, danses énergiques, duos incandescents, le spectacle donne à voir et à entendre une mosaïque composée de fragments poétiques. Il dresse un portrait des danseurs, de leur psyché, surtout du bonheur d’avoir été et d’être des artistes.

Je croyais commencer un travail autour du deuil et en guise de point de départ je souhaitais m’inspirer de récits de danseurs qui ont quitté la danse. Après avoir écouté l’ensemble des entrevues des danseurs de différentes générations tant de ballet, de contemporain que de la danse sociale, j’ai réalisé que le sujet qui en ressortait avant tout, était celui de la célébration de la danse. – Karine Ledoyen, chorégraphe

Les récits recueillis pour De la glorieuse fragilité ont marqué l’équipe, car au-delà du deuil, ils soulignent avant tout l’indispensable ouverture qui suscite la transformation et la prédisposition à accueillir les surprises de la vie. Le recueil De la glorieuse fragilité, l’abécédaire permet de partager, de manière parallèle et complémentaire à la pièce, la richesse de ces témoignages vibrants qui ont été habités et nourris tout au long du processus de création. Confidences, bribes de vie, introspections, ces expériences vécues constituent un espace de réflexions et de mémoire.

Le recueil De la glorieuse fragilité, l’abécédaire sera en vente au coût de 25 $ lors des représentations du spectacle les 30, 31 octobre et 1er novembre 2019 à la salle Multi de Méduse.

De la glorieuse fragilité, l'abécédaire

Photos : Maison pour la danse / Sur la photo : Karine Ledoyen

Publié dans , | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire