Questionnaire des Enfants du Paradis pour Marie-Hélène Julien

Publié le 26 janvier 2021 par Laurence Bégin

Marie-Hélène Julien - La Rotonde

Robert Boisclair a entamé 2021 avec Les Enfants du paradis en mode Classe de maître afin de permettre de découvrir le travail des artisans qui permettent d’offrir des spectacles de théâtre, de danse et de cirque. Le 25 janvier 2021, il s’entretenait avec Marie-Hélène Julien, qui « oeuvre dans le milieu artistique de Québec depuis déjà près de 21 ans et [qui] fait partie de l’équipe de La Rotonde depuis plus de neuf ans où elle y est directrice et programmatrice. » Voici un extrait du questionnaire auquel il l’a soumise pour l’occasion :

Ce que j’apprécie le plus chez un directeur de programmation?

Son ouverture et sa curiosité – sur plusieurs plans : artistique bien sûr, mais celle à collaborer, à innover, à changer les façons de faire pour le mieux.

Ce que j’apprécie le plus dans un spectacle de danse?

Qu’il me transporte, qu’il me fasse vivre des émotions, me fasse passer par divers états, que ça devienne une réelle une expérience vivante.

La troupe ou l’organisme de danse qui m’inspire le plus?

Le mouvement Gaga, créé par Ohad Naharin et Batsheva Dance Company d’Israël m’inspire particulièrement. Il part du mouvement organique, qui prend naissance dans le corps via ses impulsions profondes et développe la conscience du large spectre de sensations physiques et psychologiques possibles. C’est pour moi l’une des manières les plus agréables d’éveiller mon corps, de me sentir connectée à ce que je ressens et de le vivre pleinement. Ça aligne mon état physique et mental, ensuite je me sens plus forte.

Mon rêve de bonheur au travail?

Avec la situation qui prévaut en ce moment, c’est de retrouver publics et artistes en salle de spectacle, retrouver la communion entre les deux. Pouvoir recommencer à réaliser pleinement le mandat de La Rotonde.

Poursuivre la lecture sur le blogue Les Enfants du paradis.

Photo : Geneviève Lesieur

Publié dans | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire