La Rotonde
Le Clap | Danser sur un air de Bach

Le Clap | Danser sur un air de Bach

15 novembre 2013

Chronique de David Cantin parue dans Le Magazine Web Le Clap, le 1er novembre 2013

Bach, le mal nécessaire

«Bach : le mal nécessaire est né d’une rencontre entre deux artistes de Québec. Le chorégraphe Mario Veillette et le musicien-compositeur Érick d’Orion se prêtent à une interprétation des musiques de Bach dans un registre plutôt contemporain. Présenté à la Salle Multi de Méduse, diffusé par La Rotonde, ce spectacle de danse contemporaine se veut une réflexion sur la course effrénée du XXIe siècle.

Comme l’explique Veillette, «les créations chorégraphiques sont essentiellement nées des explorations gestuelles faites à partir des musiques de Bach. Nous avons d’abord chorégraphié une série de miniatures (courtes chorégraphies entre 45 secondes et 4 minutes) directement collées sur les musiques de Bach. Ensuite, une fois la collection de danses complétée, le processus de création s’est enrichi en intégrant au travail les compositions d’Érick d’Orion». Ce quinquagénaire, aussi connu comme enseignant à L’École de danse de Québec et spécialisé dans le butô (une discipline née dans les années 1960 au Japon et imprégnée de bouddhisme), mise sur un spectacle aux styles variés, allant du pur classique à de l’improvisation qui tend vers le mouvement théâtral.

Avec sept danseurs sur scène, le traitement fonctionne à partir d’oppositions d’époques et d’instrumentations. Les musiques originales de d’Orion vont davantage dans le créneau des musiques abstraites ou déconstruites. Selon Veillette, «le mode de collaboration du chorégraphe avec le musicien-compositeur a été celui d’une conversation dans laquelle la participation des danseurs (réponse gestuelle et adaptation des chorégraphies) a eu autant de poids que les suggestions du musicien. La musique a pu faire naître et évoluer la danse et, dans l’autre sens, la danse a pu faire évoluer les compositions musicales». Un projet qui a débuté en 2011, avec un désir de travailler aussi avec des danseurs de la relève. Voilà de la danse qui s’adresse autant à un public néophyte qu’aux habitués de La Rotonde.

Bach : le mal nécessaire
Chorégraphie : Mario Veillette
La Rotonde à la Salle Multi de Méduse, du 28 novembre au 30 novembre.»

Source: Le Clap, David Cantin