La Rotonde
EMMAC Terre marine: un conte mis à nu, par Éloïse Choquette, pieuvre.ca

EMMAC Terre marine: un conte mis à nu, par Éloïse Choquette, pieuvre.ca

Un article d’Éloïse Choquette à propos d’Emmac Terre marine que nous recevrons très bientôt!

Emmac Terre marine par Frédérick Duchesne

Photo : Frédérick Duchesne

Produit par Danse-Cité et conçu par l’artiste aux multiples talents Emmanuelle Calvé, EMMAC Terre marine nous emmène dans un univers où se côtoient et se mélangent danse contemporaine, théâtre et art de la marionnette. Inspiré du conte inuit La Femme squelette, qui provient du livre Femmes qui courent avec loups de Clarissa Pinkola Estés, le spectacle se concentre sur l’histoire d’une jeune fille que la mort de son père entraîne dans l’océan, et qui sera ultimement ramenée vers la surface par un pêcheur. À travers les transitions des corps et des symboles, le conte aborde des thèmes aussi saisissants que la mort, la vie, le retour et les rites de passage.

Les décors s’ajustent parfaitement à l’enchaînement des tableaux, qui se déroulent parfois sur la terre ferme, parfois sous l’eau. Très épurée, la scénographie permet une multitude d’ambiances très réussies, en alliant entre autres les changements d’éclairage subtils avec les objets du décor. Le fait d’avoir suspendu plusieurs couches de film de plastique au-dessus de la scène est particulièrement ingénieux, puisqu’en plus d’ajouter une profondeur à l’espace scénique, il permet aux jeux de lumière de créer une ambiance nordique et changeante, un peu comme la réflexion du soleil et des aurores boréales sur la glace de la banquise.

Les marionnettes en elles-mêmes sont remarquables. Elles aussi d’un style très minimaliste, très épuré, elles assument pleinement l’artifice qu’elles sont sensées créer. Leur manipulation n’est pas dissimulée, ce qui n’enlève rien à leur symbolisme et à leur importance dans le récit narré. Ce sont des objets fascinants, qui prennent des formes très diverses : notons entre autres le morse, qui passe d’élément de décor à animal à objet aussi rapidement que de manière convaincante.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Source: pieuvre.caÉloïse Choquette