La Rotonde
  • Accueil
  • Arrière scène
  • Femmes clowns et programmation éclectique à La Rotonde, par Camille Bisson, Espace Ah!
Femmes clowns et programmation éclectique à La Rotonde, par Camille Bisson, Espace Ah!

Femmes clowns et programmation éclectique à La Rotonde, par Camille Bisson, Espace Ah!

27 octobre 2014

Gustavia, Mathilde Monnier et La Ribot, photo Marc Coudrais

C’était hier soir, le 24 octobre, que le centre et diffuseur de danse contemporaine La Rotonde débutait sa saison 2014-2015 avec Gustavia, premier élu d’une série de dix spectacles, alors qu’un duo européen féminin prenait d’assaut la scène de la Salle Multi du complexe Méduse pour deux soirs.

Gustavia est une co-création présentée pour la première fois en 2008, de Mathilde Monnier, importante figure de la danse contemporaine française, et de l’artiste multidisciplinaire La Ribot, établie à Genève. Ces deux femmes, aux parcours distincts, se livrent toutes entières dans un duo développé sur les bases les plus classiques du burlesque; humour, anicroches et élégance se chevauchent pendant 60 minutes. La scène devient alors un terrain de jeux où aucune limitation n’existe. Plus de l’ordre de la performance que de la danse, les interprètes y proposent une matière décadente qui camoufle, sous ses prouesses, un thème d’une grande éloquence: la femme. Perdue, forte, aguichante, entêtée, insolite, ne sont que quelques unes des conditions dans laquelle la femme se voit représentée par ces deux grandes dames de la scène contemporaine. Ce soir, le 25 octobre à 20h, elles livreront pour la dernière fois à Québec leur performance déchaînée et hétéroclite.

Pour la suite de l’article, cliquez ici.

Source: Espace Ah!, Camille Bisson.