La Rotonde
Grandiose monumental! par Daphné Bédard, Le Soleil

Grandiose monumental! par Daphné Bédard, Le Soleil

Hier soir, nous avons assisté à un spectacle époustouflant. Voici la critique de Daphné Bédard parue dans Le Soleil aujourd’hui.

Élevés sur des socles de différentes hauteurs, les danseurs se retrouvent limités dans l'espace et isolés pour une bonne partie de la pièce. Photo: YANNICK GRANDMONT

Élevés sur des socles de différentes hauteurs, les danseurs se retrouvent limités dans l’espace et isolés pour une bonne partie de la pièce.
Photo: YANNICK GRANDMONT

CRITIQUE / «Grandiose» et «majestueux» sont les mots qui nous viennent en tête à la sortie de monumental, de passage vendredi soir à Québec. On comprend maintenant pourquoi on en entendait parler comme d’un spectacle-évènement.

Oui, monumental est un évènement par son envergure et parce qu’il réunit à la perfection trois grandes puissances artistiques.

Il y a d’abord la musique qui nous rentre dedans, fait vibrer nos sièges et nous prend aux tripes dès les premières secondes. Une musique envoûtante, dramatique et immensément riche, celle du groupe mythique montréalais Godspeed You! Black Emperor, associé au mouvement post-rock des années 90.

Il y a aussi la danse des chorégraphes Noam Gagnon et Dana Gingras de la compagnie The Holy Body Tattoo de Vancouver. Une danse urbaine, pulsionnelle, nerveuse et profondément ancrée dans la réalité.

Et puis, les mots projetés sur un écran à l’arrière de la scène, ceux du texte Living de l’artiste américaine Jenny Holzer, qui nous exposent en plein visage toute la beauté et la laideur dont l’être humain est capable.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Source: Le Soleil, Daphné Bédard.