La Rotonde
  • Accueil
  • Arrière scène
  • Les mots des concepteurs: Mathilde Monnier, chorégraphe, par Robert Boisclair et Mathilde Monnier
Les mots des concepteurs: Mathilde Monnier, chorégraphe, par Robert Boisclair et Mathilde Monnier

Les mots des concepteurs: Mathilde Monnier, chorégraphe, par Robert Boisclair et Mathilde Monnier

16 octobre 2014

Les mots des concepteurs est une série qui laisse toute la place aux concepteurs, héros de l’ombre des spectacles de théâtre et de danse de Québec. Sans eux, il n’y aurait pas de si beaux moments théâtraux et dansés. Avec leurs mots, ils nous disent le bonheur et le plaisir de travailler à tel ou tel spectacle.

Mathilde Monnier est une chorégraphe et une danseuse de renom. Elle nous dit dans ses propres mots d’où est venue son inspiration pour la production Gustavia qui tiendra l’affiche de La Rotonde les 24 et 25 octobre. Place aux mots de Mathilde Monnier.

Par Mathilde Monnier

Gustavia, Mathilde Monnier et La Ribot, photo Marc Coudrais
 

Gustavia est née de la rencontre avec La Ribot, artiste chorégraphique espagnole protéiforme, qui a un parcours différent du mien. Elle se situe davantage dans le champ des arts visuels et de la performance, en plus de son parcours de danseuse et chorégraphe.

En discutant, nous nous sommes retrouvées sur des réflexions communes autour de l’art et de la question de la représentation, mais également de la question de la femme artiste. Deux femmes artistes donc et l’envie de parler librement de ce métier, des dérives, des inquiétudes, des catastrophes et aussi des bonheurs de ce rapport à l’art contemporain et à la vie.

Pour la suite de l’article, cliquez ici.

Source: Blogue Les Enfants du paradis, Robert Boisclair.