La Rotonde
  • Accueil
  • Arrière scène
  • Rentrée européenne attendue pour Frédérick Gravel avec Usually Beauty fails et Ainsi parlait…
Rentrée européenne attendue pour Frédérick Gravel avec Usually Beauty fails et Ainsi parlait…

Rentrée européenne attendue pour Frédérick Gravel avec Usually Beauty fails et Ainsi parlait…

11 septembre 2014

Pour Frédérick Gravel, la rentrée se passe en Europe avant de venir nous visiter en décembre.
En effet, deux de ses spectacles sont présentés au Théâtre de la Bastille à Paris : Usually Beauty Fails et Ainsi parlait…

Une rentrée chorégraphique au pas cadencé, par Rosita Boisseau, journal Le Monde, le 5 septembre 2014

Le démarrage pied au plancher de la rentrée chorégraphique, dès le lundi 1er septembre – ce qui est rarissime –, avec Two Cigarettes in the Dark (1985), de Pina Bausch, au Palais Garnier, a donné une sacrée accélération au tempo ordinaire. Invention, liberté et audace, les maîtres sont là. Dans ses pneus, William Forsythe, invité d’honneur du Festival d’automne, s’offre un portrait XXL avec une dizaine de pièces (du 4 septembre au 12 décembre).

Très désiré car trop peu présent en France, Lloyd Newson ouvre la Biennale de la danse de Lyon avec une tornade d’histoires d’amour (du 10 au 12 septembre) avant de céder la place à Jan Fabre et sa pièce choc des années 1980, C’est du théâtre comme c’était à espérer et à prévoir (le 21 septembre, puis en tournée). Autre reprise, celle du spectacle fondateur de Jérôme Bel et de la non-danse, Jérôme Bel, au Festival d’automne (du 24 septembre au 22 novembre).

Spectacle de Jérôme Bel

[…]

DU CÔTÉ DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION

Derrière ces têtes d’affiche, la nouvelle génération ne manque pas de reprise. A l’enseigne du Festival d’automne, l’Italien Alessandro Sciarroni, inconnu en France, va faire parler de lui avec une triplette de spectacles aventureux (du 25 septembre au 30 novembre). Fanny de Chaillé, mi-danse, mi-théâtre, se risque dans les traces d’Hugo von Hofmannsthal pour sa pièce Le Groupe (Centre Pompidou, du 29 octobre au 2 novembre). Boris Charmatz loue les vertus de la mastication dans Manger (Théâtre de la Ville, du 29 novembre au 3 décembre).

Au Théâtre de la Bastille, à Paris, coup de chauffe assuré avec le Québécois Frédérick Gravel, dont deux pièces sont à l’honneur (du 7 au 11 octobre et du 13 au 18 octobre).

[…]

Pour l’article en entier, cliquez ici.

Source: Le Monde, Rosita Boisseau.