Transire + Night Owls


Réserver des billets

Mikaël Xystra Montminy
Compagnie Wu Xing Wu Shi
Québec

Deux artistes sur scène

+

David-Alexandre Chabot
et Paul Chambers
Collectif CHA
Montréal

Une artiste sur scène


28, 29, 30 avril et 1er, 2 mai 2020
20 h
35 + 45 minutes
Maison pour la danse de Québec

Prévente / Aîné /
Artisan / Étudiant : 25
Général : 30


Transformation / Élévation / Physicalité

Transire est inspirée de la pièce Le jeune homme et la mort, livret écrit par Jean Cocteau et chorégraphié par Roland Petit pour une première fois en 1946. Celle-ci raconte le suicide d’un jeune et pauvre peintre à la suite de la rupture avec son amante. Cette revisite, véritable suite dansée de la pièce de Cocteau, se veut une lecture contemporaine du drame. Une sorte de métaphore poétique et physique traduisant la rupture, l’échec, les petits et grands deuils. Ceux-ci sont mis de l’avant telle une occasion à saisir pour s’élever, entamer une transformation bénéfique. / Comme première œuvre chorégraphique, Mikaël Xystra Montminy propose un duo poignant avec l’interprète Odile-Amélie Peters dans un style unique alliant Kung Fu de Wudang, ballet, breakdance et danse contemporaine.

+

Fantastique / Empathique / Humain

Noirceur. Doucement, le public est guidé alors qu’un intense bourdonnement emplit l’espace. Une entité rayonnante apparaît et se déplace dans une savoureuse lenteur. Elle tente d’initier la communication. / Laissés à eux-mêmes quelque part dans l’infini, les spectateurs perdent leurs repères alors que l’espace au-dessus de leurs corps s’anime de couleurs, éveille leurs sens. L’expérience est à la fois fantastique, empathique, humaine. / Misant sur un truchement des perceptions auditives et visuelles, Night Owls défie les sens et s’engage dans une esthétique visionnaire au confluent des langages et des techniques.

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 29 avril.


Transformation / Elevation / Physicality

Transire is inspired by the play Le jeune homme et la mort, a libretto written by Jean Cocteau and choreographed by Roland Petit for the first time in 1946. It tells the story of the suicide of a poor young painter following the break-up with his lover. A contemporary reading of Cocteau’s drama, this revisit is a true dance suite of the work. A kind of poetic and physical metaphor that translates into rupture, failure and grieving that is both minor and deep. These are presented as an opportunity to be seized, to rise up and begin a beneficial transformation. / In his first choreographic work, Mikaël Xystra Montminy offers us a touching duet with interpreter Odile-Amélie Peters in a unique style that combines Wudang kung fu, ballet, breakdance and contemporary dance.

+

Awesome / Empathic / Human

Darkness. The audience is gently guided while an intense buzz fills the space. A radiant entity appears and moves in a luscious slowness. It tries to initiate communication. / Left alone somewhere in infinite space, the spectators lose their reference point while the space above their bodies comes alive with colours and awakens their senses. The experience is awesome, empathic, human. / Using nocturnal auditory and visual perceptions, Night Owls defies the senses and engages in a visionary aesthetic that blends languages and technique. → Buy tickets