La Rotonde
Vital Few: regard sur l’autre par Daphné Bédard, Le Soleil

Vital Few: regard sur l’autre par Daphné Bédard, Le Soleil

Une belle critique pour Vital Few de Company 605  à l’occasion de la Journée internationale de la danse.

Company 605, The Banff Centre, Dance, 2016. Photo: Rita Taylor.

Company 605, The Banff Centre, Dance, 2016. Photo: Rita Taylor.

(Québec) CRITIQUE / La jeune Company 605 de Vancouver utilise le pouvoir du groupe comme noyau pour Vital Few, une pièce qui fait la part belle à l’essence même de la danse : le mouvement.

Autrefois connue sous le nom de 605 Collective, la Company 605 était déjà venue nous visiter en 2011 avec Audible. Pour Vital Few, les codirecteurs artistiques Lisa Gelley et Josh Martin se sont concentrés sur l’interaction entre les danseurs. Dès le départ, les six interprètes se regroupent pour une accolade collective avant de se mettre à bouger. On ne distingue plus à qui appartient tel bras ou telle jambe, mais le résultat est cohérent et beau. Leurs corps ne deviennent qu’un.

Ils se détachent ensuite, mais jamais complètement puisqu’ils sont toujours liés par une partie du corps ou par le regard. La danse prend des allures de gymnastique mathématique où chaque geste d’une personne posé à un instant précis en provoque un autre chez son vis-à-vis. La synergie entre les danseurs semble naturelle. On peut avancer sans se tromper qu’un travail colossal est le secret de cet accomplissement.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Source: Le SoleilDaphné Bédard.