Cabane – Mot du chorégraphe

Publié le 17 novembre 2010 par

Cabane - Paul-Andre Fortier, Rober Racine photo de Robert Etcheverry
C’est en dansant le Solo 30×30 sur le toit de l’abri-vestiaire des chauffeurs de car à Nancy, en France, qu’est née l’idée d’un spectacle dans, autour et sur une cabane. Cette idée de spectacle s’est développée tout au long de l’itinérance du Solo 30×30. Tout à la fois danse, théâtre, musique et performance, Cabane se rapproche plus de l’installation in situ que du spectacle formel.

La cabane est un lieu éminemment poétique qui appartient à l’imaginaire collectif; fondement de l’architecture, elle interpelle l’homme depuis toujours dans son désir de se poser. Les enfants comme les adultes en font naturellement un lieu de prédilection pour le rêve, l’aventure et la liberté.

La nôtre est faite de matériaux recyclés; et des objets courants habilement détournés de leur fonction font office d’accessoires. Tous ces objets et ces matériaux ont leur histoire et c’est dans l’amalgame et l’addition de ces mémoires que se fabrique une part du sens.

Des vautours planent sur le spectacle, leur présence est marquante. Ils sont issus du travail récent de Rober Racine. Les images du cinéaste Robert Morin donnent vie aux rapaces et évoquent la puissance tranquille de ces grands oiseaux.

Bienvenue en CABANIE!

Paul-André Fortier

Cabane est dédiée à Françoise Sullivan.

Voir la page de Cabane

Publié dans | Marqué avec , , | Laisser un commentaire