Programmation 2019-2020

Le problème avec le rose

31 mars et 1, 2, 3, 5, 6, 7 avril 2020
Memory Palace

14, 15, 16, 17 avril 2020
Transire + Night Owls

28, 29, 30 avril et 1er, 2 mai 2020
Gigue in the dark 2.5

13, 14, 15, 16 mai 2020
Magnetikae

26 mai 2020
Les corps avalés

5 septembre 2020

Prochainement

Coronavirus (COVID-19)
Dernière mise à jour :
30/03/2020, 11:03

Annulation et report de spectacles dans la saison de La Rotonde

Suite aux décisions du gouvernement du Québec concernant la prévention de la propagation du Coronavirus (COVID-19), La Rotonde a dû procéder à l’annulation et au report des spectacle suivants :

→ Résilience (16 au 20 mars – Université Laval – LANTISS)
Représentations scolaires et grand public annulées. Un report du spectacle est présentement évalué (détails à venir).

→ Le problème avec le rose (31 mars au 7 avril – Théâtre jeunesse Les Gros Becs)
Représentations scolaires et familiales annulées. Un report du spectacle est présentement évalué (détails à venir).

→ Les corps avalés (1er avril – Grand Théâtre de Québec)
Spectacle reporté au 5 septembre 2020, 20 h. Les billets émis pour la représentation du 1er avril 2020 seront honorés le 5 septembre 2020 sans qu’aucune action de votre part ne soit nécessaire. Si vous êtes dans l’impossibilité de vous présenter à ce moment, vous pourrez obtenir un remboursement en communiquant avec la billetterie du Grand Théâtre au 418 643-8131 ou en écrivant un courriel à infobilletterie@grandtheatre.qc.ca.

→ Memory Palace (14 au 17 avril – Maison pour la danse)
Représentations annulées. Un report du spectacle est présentement évalué (détails à venir).

Transire + Night Owls (28 avril au 2 mai, Maison pour la danse)
Représentations annulées. Un report du spectacle est présentement évalué (détails à venir).

Gigue in the dark 2.5 (13 au 16 mai, Maison pour la danse)
Représentations annulées. Un report du spectacle est présentement évalué (détails à venir).

Les détenteurs de billets sont priés de conserver leurs billets. Ils seront contactés ultérieurement pour connaître la procédure complète à suivre. Nous communiquerons toute nouvelle information aux détenteurs de billets par courriel, en plus de mettre à jour notre site web et nos médias sociaux.


Prochainement

Memory Palace
14, 15, 16, 17 avril 2020 20 h
55 minutes
Maison pour la danse de Québec

Spectacle annulé

Dorian Nuskind-Oder
Je suis Julio
Montréal

Trois artistes sur scène

Spectacle annulé

En savoir plus


Rafraîchissant / Ludique / Rassembleur

Rigoureuse, ludique et énergétique, Memory Palace est une performance qui explore les liens entre la mémoire corporelle, la musique et la danse. Le titre de la pièce réfère à la méthode de mémorisation éponyme ayant recours à l’architecture d’un lieu afin d’organiser une large série d’informations. Suivant ce modèle, la chorégraphie s’axe sur la notion de souvenir collectif. Alternant entre séquences à l’unisson et solos intimes, elle révèle la façon indéniable dont le mouvement se grave dans le corps. Incluant un large éventail de danse – folklorique, sociale, moderne, en ligne – la pièce construit un espace qui invite performeurs et spectateurs à retrouver leurs propres souvenirs dansés. Une expérience rafraîchissante, qui donne espoir.

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 15 avril.


Refreshing / Playful / Unifying

Rigorous, playful and energetic, Memory Palace is a performance that explores the connections between body memory, music and dance. The title of the work refers to the memorization method of a ‘memory palace’ that uses the architecture of a place to organize a wide range of information. Following this model, the choreography is based on the idea of collective memory. Alternating between sequences in unison and intimate solos, it reveals the undeniable way that movement is embedded in the body. With various types of dance – folk, social, modern, line – the work builds a space that invites performers and spectators to find their own dance memories. A refreshing experience that inspires hope. → Buy tickets


Prochainement

Transire + Night Owls
28, 29, 30 avril et 1er, 2 mai 2020 20 h
45 + 45 minutes
Maison pour la danse de Québec

Spectacle annulé

Mikaël Xystra Montminy
Compagnie Wu Xing Wu Shi
Québec

Deux artistes sur scène

+

David-Alexandre Chabot
et Paul Chambers
Collectif CHA
Montréal

Une artiste sur scène

Spectacle annulé

En savoir plus


Transformation / Élévation / Physicalité

Transire est inspirée de la pièce Le jeune homme et la mort, livret écrit par Jean Cocteau et chorégraphié par Roland Petit pour une première fois en 1946. Celle-ci raconte le suicide d’un jeune et pauvre peintre à la suite de la rupture avec son amante. Cette revisite, véritable suite dansée de la pièce de Cocteau, se veut une lecture contemporaine du drame. Une sorte de métaphore poétique et physique traduisant la rupture, l’échec, les petits et grands deuils. Ceux-ci sont mis de l’avant telle une occasion à saisir pour s’élever, entamer une transformation bénéfique. / Comme première œuvre chorégraphique, Mikaël Xystra Montminy propose un duo poignant avec l’interprète Odile-Amélie Peters dans un style unique alliant Kung Fu de Wudang, ballet, breakdance et danse contemporaine.

+

Fantastique / Empathique / Humain

Noirceur. Doucement, le public est guidé alors qu’un intense bourdonnement emplit l’espace. Une entité rayonnante apparaît et se déplace dans une savoureuse lenteur. Elle tente d’initier la communication. / Laissés à eux-mêmes quelque part dans l’infini, les spectateurs perdent leurs repères alors que l’espace au-dessus de leurs corps s’anime de couleurs, éveille leurs sens. L’expérience est à la fois fantastique, empathique, humaine. / Misant sur un truchement des perceptions auditives et visuelles, Night Owls défie les sens et s’engage dans une esthétique visionnaire au confluent des langages et des techniques.

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 29 avril.


Transformation / Elevation / Physicality

Transire is inspired by the play Le jeune homme et la mort, a libretto written by Jean Cocteau and choreographed by Roland Petit for the first time in 1946. It tells the story of the suicide of a poor young painter following the break-up with his lover. A contemporary reading of Cocteau’s drama, this revisit is a true dance suite of the work. A kind of poetic and physical metaphor that translates into rupture, failure and grieving that is both minor and deep. These are presented as an opportunity to be seized, to rise up and begin a beneficial transformation. / In his first choreographic work, Mikaël Xystra Montminy offers us a touching duet with interpreter Odile-Amélie Peters in a unique style that combines Wudang kung fu, ballet, breakdance and contemporary dance.

+

Awesome / Empathic / Human

Darkness. The audience is gently guided while an intense buzz fills the space. A radiant entity appears and moves in a luscious slowness. It tries to initiate communication. / Left alone somewhere in infinite space, the spectators lose their reference point while the space above their bodies comes alive with colours and awakens their senses. The experience is awesome, empathic, human. / Using nocturnal auditory and visual perceptions, Night Owls defies the senses and engages in a visionary aesthetic that blends languages and technique. → Buy tickets


Prochainement

Gigue in the dark 2.5
13, 14, 15, 16 mai 2020 20 h
75 minutes
Maison pour la danse de Québec

Spectacle annulé

Lük Fleury, Sandrine Martel-Laferrière, Ian Yaworski
BIGICO
Montréal

Cinq artistes sur scène

Spectacle annulé

En savoir plus


Sensoriel / Rythmé / Vibrant

Avec Gigue in the dark 2.5, la BIGICO signe le grand retour de la gigue contemporaine à Québec. Dans un espace vide, le public est invité à découvrir une quinzaine de tableaux chorégraphiques à la narration soutenue. En clair-obscur, la poésie du sol émerge en rythmes, en vibrations, en résonances, en frottements, en évocations.

Les adeptes d’expériences sensorielles traverseront avec émerveillement cette douce noirceur habitée de danseurs-fantômes, ponctuée de lumière. Gigue in the dark 2.5, un spectacle immersif qui stimule l’imaginaire, qui déploie l’inventivité d’une société de gigueurs en pleine effervescence.

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 14 mai.


Sensory / Rhythmic / Vibrant

With Gigue in the dark 2.5, BIGICO marks the return of contemporary ‘gigue’ dancing to Québec City. In an empty space, the public is invited to discover fifteen or so choreographic scenes with a supporting narrative. In contrasted light and shadow, the poetry of the ground emerges in rhythms, vibrations, resonances, frictions and evocations.

Fans of sensory experiences will enjoy this journey into a wonderful and sweet darkness inhabited by ghost-dancers and punctuated by light. Gigue in the dark 2.5 is an immersive show that stimulates the imagination and presents the inventiveness of a spirited company of modern ‘gigueurs’. → Buy tickets


Prochainement

Magnetikae

Myriam Allard et Hedi Graja
La Otra Orilla
Montréal

Quatre artistes sur scène

Contrastes / Banquise / Dérive / Exil

Après le gratifiant succès d’El 12 en 2012, La Otra Orilla revient nous envoûter avec son style singulier si apprécié, le flamenco contemporain. Myriam Allard, bailaora, et son complice de longue date Hedi Graja, cantaor, entourés d’un pianiste et d’un percussionniste, se rencontrent dans un univers aussi extravagant qu’invraisemblable. Dans Magnetikae, la danse qui évoque la chaleur ardente s’entrelace avec la froidure polaire du glacier avec une ferveur magnétique. D’une gestuelle riche de contrastes et de dissonances naît le choc des extrêmes qui met en relief les concepts de déracinement et d’exil. Un conte flamenco sur la banquise, une œuvre qui interroge les paysages qui vivent à l’intérieur de chacun, d’une poésie inouïe.


Contrasts / Ice Floe / Drifting / Exile

After the gratifying success of El 12 in 2012, La Otra Orilla is back to captivate us with its singular style that is adored by audiences: contemporary flamenco. Myriam Allard, ‘bailaora’, and her long-time accomplice Hedi Graja, ‘cantaor’, accompanied by a pianist and a percussionist, meet in a world that is as extravagant as it is unreal. Magnetikae is a dance that evokes blazing heat woven with the polar cold of a glacier with a magnetic pull. With gestural interpretation that is rich in contrasts and dissonances comes the shock of extremes that reveals the tropes of uprooting and exile. A tale of flamenco on an ice floe, a work that questions the landscapes that lie within each one of us, delivered with remarkable poetry. → Buy tickets


Prochainement

Les corps avalés
5 septembre 2020 20 h
70 minutes
Grand Théâtre de Québec - salle Octave-Crémazie

Spectacle reporté

Virginie Brunelle
Compagnie Virginie Brunelle
Montréal

Onze artistes sur scène

REPORT DU SPECTACLE

Suite au point de presse du gouvernement du Québec sur les mesures à prendre afin de prévenir la propagation du Coronavirus (COVID-19), le Grand Théâtre de Québec annonce le report de la représentation du spectacle Les corps avalés de Virginie Brunelle prévue le 1er avril 2020. Le spectacle est remis au 5 septembre 2020 à la même heure. Les billets émis pour la représentation du 1er avril 2020 seront honorés le 5 septembre 2020 sans qu’aucune action de votre part ne soit nécessaire. Si vous êtes dans l’impossibilité de vous présenter à ce moment, vous pourrez obtenir un remboursement en communiquant avec la billetterie du Grand Théâtre au 418 643-8131 ou en écrivant un courriel à infobilletterie@grandtheatre.qc.ca.

Détails sur la situation du coronavirus au Grand Théâtre


Soulèvement / Chaos / Espoir / Embrasement

Après la remarquée présentation de Beating, sa première production internationale, Virginie Brunelle ose sa plus ambitieuse création à ce jour. Les corps avalés est une émouvante odyssée humaine où l’intelligence sensible de la chorégraphe révèle toute sa lumière. Fresque vivante qui dépeint la société actuelle, la pièce explore la conjonction de la détresse et de l’espoir, de la bestialité et de la compassion. Elle questionne le legs et le rôle de l’humain sur Terre, dans un soulèvement qui espère la création d’une collectivité tournée vers l’autre. Maîtrisant le délicat équilibre entre l’expressivité et la physicalité vigoureuse du langage gestuel, Brunelle invite sur scène le Quatuor Molinari et dirige huit danseurs pour dépeindre cette humanité fatiguée, en quête de douceur et de solidarité. Élégante et enivrante, la danse est alors salutaire.


Uplifting / Chaotic / Hopeful / Inferno

After the remarkable presentation of her first international production Beating, Virginie Brunelle brings us a daring creation and her most ambitious to date. Les corps avalés is a moving human odyssey where the choreographer’s sensitive intelligence leads the audience to a lighted introspection. A living fresco depicting present-day society, the work explores the coexistence of distress and hope, of brutishness and compassion. It questions the legacy and role of humans on Earth, in an uprising that gives hope for the creation of a collectivism that is directed at the other. Mastering a delicate balance between expressiveness and the vigorous physicality of gestural language, Brunelle invites the Quatuor Molinari on stage and directs eight dancers to depict a tired humanity in search of gentleness and solidarity. Elegant and intoxicating, the dance is also healing. → Buy tickets




Spectacles passés

Résilience

16, 17, 18, 19, 20 mars 2020
Vraiment doucement

18 février 2020
SUITES PERMÉABLES

23, 24 janvier 2020
Bygones

21, 22, 23 novembre 2019
FRONTERA

20 novembre 2019
De la glorieuse fragilité

30, 31 octobre et 1 novembre 2019
Premiere

22 octobre 2019
Singeries

8, 9, 10, 11 octobre 2019
Saison 2019-2020

Treize spectacles
Sous la feuille

1, 2 juin 2019
Lifeguard

24, 25, 26 avril 2019
Threshold

13, 14 avril 2019
Dialogue

27, 28, 29 mars 2019
Threesixnine

19, 20, 21 mars 2019
Pour

4, 5, 6, 7 mars 2019
Gratter la pénombre

7, 8, 9 et 13, 14, 15, 16 février 2019
bang bang

16, 17, 18 janvier 2019
Solo 70

29, 30 novembre 2018