La Rotonde
À propos de el12

À propos de el12

06 février 2012

Frontière et scansion de continuité, accident et garant de fluidité, le 12 s’affiche sur nos murs, se serre à nos poignets et nous assujettit à ses cycles.
En même temps que marqueur implacable, le 12 a la finitude et la perfection du réconciliateur de début et de fin.

Nous vivons sous la loi d’un monarque débonnaire ou haïssable, adulé ou honni, tyrannique et magnanime : la mesure de 12 temps règne sur notre discipline, le flamenco, comme elle règne sur nos rapports troubles à la temporalité.

 

Quatrième production de la compagnie, el12 a reçu d’excellentes critiques et a été mise en nomitation au Dora Mavor Moore Awards de Toronto dans la catégorie « Outstanding Production » en juin 2010.

On en reste médusé, happé par l’énergie magnétique qui surchauffe la scène et la salle. […] On a conscience d’assister à un moment magique que l’on ne reverra pas de sitôt. La Otra Orilla, un nom de troupe à retenir et, si elle repasse à Montréal, se précipiter ! – La Presse

 

La Otra Orilla, chant et danse flamenco, a remué les âmes. La danseuse a des souliers magiques qui lui permettent des jeux de pieds endiablés, elle a un talent incommensurable, et un synchronisme incroyable avec le percussionniste (cajon).– Le Soleil, suite à la prestation de la compagnie dans le cadre du 40e anniversaire du Grand Théâtre de Québec en décembre 2011.

 

La première de el12 a eu lieu le 31 mars 2010 à la 5e SALLE, coprésentée par la Place des Arts et Danse Danse

 
 

 

Voir la page du spectacle el12

Étiquette