La Rotonde
Accès culture Montréal | Figures montantes de la danse montréalaise

Accès culture Montréal | Figures montantes de la danse montréalaise

15 novembre 2013

Article de Marie-Odile, paru sur le blogue de Accès culture Montréal, le 11 novembre 2013

Collage voix de femmes - Fabienne Cabado, Mélanie Demers, Catherine Gaudet et Virginie Brunelle

«Dans la foulée de l’événement Voix de femmes s’ajoute au programme un APÉRO DANSE en compagnie de la journaliste et médiatrice Fabienne Cabado, tout juste avant la présentation du spectacle Junkyard/Paradis à la maison de la culture Ahuntsic le 21 novembre à 19h. Une occasion d’entrer dans les univers créatifs de Catherine Gaudet, Mélanie Demers et Virginie Brunelle, trois figures montantes du milieu de la danse à Montréal dont les oeuvres seront présentées au cours de la saison 2013-14 à la maison de la culture Ahuntsic, mais aussi dans plusieurs salles du réseau.

Trois signatures au féminin, trois prises de parole fortes, trois façons d’explorer à travers la danse comment l’état du monde et les conventions de la société affectent nos façons d’être…

CATHERINE GAUDET – JE SUIS UN AUTRE

Je suis un autre - Catherine Gaudet - Caroline Gravel et Dany Desjardins sur une photo de Julie Artacho

Je suis un autre, c’est la signature à la fois radicale et humoristique de Catherine Gaudet, une jeune chorégraphe à suivre de près, mais c’est aussi le talent de deux interprètes remarquables, Caroline Gravel et Dany Desjardins qui portent avec justesse cette pièce à la fois exigeante et toute en finesse. Qu’arrive-t-il lorsque le corps s’affranchit des normes sociales et n’est mu que par ses sensations? Avec cette pièce coup-de-poing, Catherine Gaudet égratigne les contes de fées avec une bonne dose d’humour noir. Elle fait voler en éclat la soumission et le formattage des corps, pour montrer comment les sensations induisent des mouvements, et comment au final, le corps ne ment jamais… Une oeuvre complexe et ambiguë qui ne laisse personne indifférent!

«Ma vie a un petit-arrière goût de confusion. Je ne suis pas ce que je présente au monde. Ce que je veux dire n’a pas de commune mesure avec ce qui sort de ma bouche. Je surveille mes commentaires, je retiens mes gestes, je ne me lance pas spontanément sur l’objet de mon désir et mon corps ne se liquéfie pas lorsque j’essuie l’échec. Je me contiens. Je demeure droit. Souriant. Social. J’ai ma fierté. Mais en dessous, je suis une zone ambiguë et floue, je suis tout et son contraire. Je suis végétal, animal, matière en devenir. Je suis un autre.»

Après avoir été présenté au OFFTA, ainsi qu’au Théâtre La Chapelle, Je suis un autre est présenté en tournée dans le réseau à compter du 14 novembre.

MÉLANIE DEMERS – JUNKYARD/PARADIS

Junkyard/Paradis - Mayday danse - Jacques Poulin-Denis sur une photo de Larry Dufresne

Interprète au sein de la compagnie O Vertigo pendant plusieurs années, Mélanie Demers poursuit maintenant sa route en tant que chorégraphe avec détermination et intelligence. À la question «Comment être heureuse après avoir vu ce qui se passe aux nouvelles?» elle répond par la pièce hyper-théâtrale et performative Junkyard/Paradis qui joue avec les contradictions pour explorer des zones d’ombres de la condition humaine et nous amener à des questionnements plus vastes sur la pauvreté et l’opulence, les rapports entre nord et sud ou entre hommes et femmes. Dans l’idée que l’art n’a de sens que par sa portée politique, cette prise de parole poétique est nécessaire.

«…Les écritures chorégraphique et théâtrale se livrent donc à un incessant ping-pong. Match magnifique entre le mot et le geste. Les contours poreux de l’un se révélant perméables à l’autre, chorégraphes et metteurs en scène s’adonnent ainsi aux écritures délinquantes. La preuve n’est plus à faire. La prise de parole se retrouve donc partout et tout le temps, dans la danse en général. Et dans la mienne en particulier…» Mélanie Demers, La danse n’est pas universelle, Revue JEU, Numéro 145 (4), 2012, p. 173

Présenté dans le cadre de l’événement Voix de femmes. En tournée à compter du 14 novembre.

Interprètes: Angie Cheng, Mélanie Demers, Brianna Lombardo, Nicolas Patry et Jacques-Poulin Denis

VIRGINIE BRUNELLE – LE COMPLEXE DES GENRE

Complexe des genres - Compagnie Virginie Brunelle - photo de Marie Philibert-Dubois

Après ses premières pièces Les cuisses à l’écart du coeur et Foutrement, Virginie Brunelle poursuit son questionnement sur les relations hommes-femmes avec Le complexe des genres, pièce acclamée dès sa création au Théâtre La Chapelle à l’automne 2011. Avec son talent pour les images fortes et le caractère cru et émotif de ses créations, cette jeune chorégraphe commence à s’imposer sur la scène contemporaine, comme le prouve la présentation de sa plus récente création Plomb à l’ouverture de saison de l’Agora de la danse en septembre dernier. Chorégraphie physique empreinte de poésie visuelle, Le complexe des genres traite de la difficulté de se définir soi-même à travers les carcans sociaux des genres masculins et féminins. Une oeuvre forte en émotions…

À noter à vos agendas, le spectacle est repris en tournée en février et avril 2014.

Interprètes: Isabelle Arcand, Luc Bouchard-Boissonneault, Sophie Breton, Claudine Hébert, Simon-Xavier Lefebvre, Frédéric Tavernini.

Ces trois spectacles sont présentés dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée.»

Source : Accès culture Montréal, Marie-Odile