La Rotonde
Chroniques du regard 2013-2014,  No11:  Bouge de là, Ô lit ! d’Hélène Langevin

Chroniques du regard 2013-2014, No11: Bouge de là, Ô lit ! d’Hélène Langevin

006 O lit_ph SONeill

Depuis près de quinze ans, elle a ravi les enfants de la région, et leurs parents, lors des prestations de ses cinq spectacles précédents[i]. Fidèle à son habitude, la compagnie Bouge de là revient à Québec pour présenter « Ô lit ! », un spectacle de danse contemporaine spécialement créé pour le jeune public par la chorégraphe Hélène Langevin en collaboration avec les cinq interprètes.[ii]

Si vous connaissez et avez déjà vu un spectacle de la compagnie Bouge de là, vous serez ravis de leur retour. Si vous ne la connaissez pas, allez voir les extraits vidéo des spectacles précédents[iii] et vous ne serez pas difficile à convaincre. Vous pourrez y constater la constance et la qualité supérieure du produit offert. Récipiendaire de nombreux prix et de reconnaissances publiques importantes[iv], l’œuvre chorégraphique se poursuit maintenant avec le spectacle « Ô lit! », un spectacle créé à Montréal en janvier 2014.

« Ô lit ! » est un spectacle de 55 minutes qui s’adresse à un public de 4 ans et plus. Composé de quatre tableaux, le spectacle amène les spectateurs dans l’univers de l’enfant qui grandit. Le lit, au centre de la scène tout au long du spectacle, est tour à tour présenté comme un objet concret mais aussi comme un objet symbolique, devenant ainsi le territoire de toutes les possibilités.

Le lit est d’abord présenté comme un cocon protégeant le nourrisson qui apprendra, lors sa première année de vie, à devenir mobile. Pour intégrer le concept de cette section, les interprètes incorporent dans leurs danses un retour aux apprentissages moteurs, intégrant dans une section follement ludique les tours et culbutes typiques aux bébés. Ensuite, dans le deuxième tableau, l’enfant grandit. Le lit devient alors le siège où s’expriment les premières colères et le lieu où il faudra apprendre à gérer émotions et trop-plein d’énergie. Dans le troisième tableau, le lit se transforme en un lieu où l’imaginaire peut prendre de l’expansion. Un lieu qui peut accueillir les jeux d’un jeune garçon, avec ses rêves d’univers fantasmagoriques peuplés de super-héros. Finalement, il devient refuge pour l’adolescent(e) et son univers chargé des préoccupations typiques de cette étape du développement.[v]

Très divertissant dans chacune de ses sections, le spectacle utilise la créativité et les forces des interprètes dans différents styles de danse contemporaine, du ballet au contact-improvisation en passant par le hip-hop, utilisant aussi des techniques plus acrobatiques et même circassiennes. Les interprètes y utilisent également leurs habilités de jeu théâtral, de manipulation d’objets et de théâtre d’ombre.

Donc, menés de main de maître par une chorégraphe d’expérience qui a travaillé auprès des enfants pendant toute sa carrière, l’atelier et le spectacle sauront faire entrer dans la tête et le cœur des spectateurs un peu de poésie, de magie et d’humour. À travers un regard tendre et juste de la réalité du développement (autant moteur que psychologique et social) des jeunes enfants, le spectacle « Ô lit ! » propose encore une fois « une expérience qui interpelle ses sensations et ses émotions et qui suscite chez (l’enfant / le spectateur) l’envie de se mettre en mouvement. De bouger de là. »[vi]


[i] « La Tribu Hurluberlu », « Comme les 5 doigts de la main », « CHUT! », « Vieux Thomas et la petite fée » et « L’atelier ».

[ii] Les interprètes du spectacle sont : Guillaume Chouinard, Emily Honegger, Myriam Tremblay, Julie Tymchuk et Nathan Yaff. La bande sonore est de Bernard Falaise et Éric Forget.

[iii] Extraits vidéos de « Vieux Thomas et la petite fée » (2008)  https://youtu.be/2pSR-Kv2I9U   (09 : 21)
« Chut ! » (2006) https://youtu.be/SP8Ly4BlOT8   (10 : 47)
« Comme les 5 doigts de la main » (2003) https://youtu.be/4dqlS_6wNHw   (12 : 35)

[iv] Selon https://www.ladansesurlesroutes.com/fr/compagnies/bouge-de-la/2012/general/ : « Cette recherche constante est reconnue par le public comme par la critique puisque la compagnie se retrouve finaliste à l’Association Québécoise des Critiques de Théâtre pour le prix de la critique dans la catégorie Jeunes publics (saison 2008-2009) avec Vieux Thomas et la petite fée. Ce spectacle, ainsi que Comme les cinq doigts de la main, est mis en nomination pour le Prix de la tournée au gala de la Bourse RIDEAU. L’atelier emporte finalement le prix en 2012. Bouge de là rayonne également hors du Québec, en plus d’être nominée pour un Dora Mavor Moore Award dans la catégorie « spectacle jeunes publics » à Toronto, elle est finaliste en 2013 en tant que compagnie artistique de l’année par BC Touring Council Annual Award (Réseau des diffuseurs de la Colombie-Britannique). La directrice générale de la compagnie, Ginette Ferland, reçoit par ailleurs le prix « Manager of the year » pour son professionnalisme et ses qualités éthiques lors de ce même gala. »

[v] Pour deux extraits vidéos du spectacle « Ô lit ! » :
https://youtu.be/0qkZgFsc5Pk   (03 : 01) et https://youtu.be/9ckIbTCtfLY   (07 : 32)