La Rotonde
COMMUNIQUÉ – La Rotonde – « Trois Paysages » de Danse K par K

COMMUNIQUÉ – La Rotonde – « Trois Paysages » de Danse K par K

COMMUNIQUÉ — DIFFUSION IMMÉDIATE
QUÉBEC, MARS 2013

TROIS PAYSAGES
DANSE K PAR K — KARINE LEDOYEN / QUÉBEC

10.11.12 AVRIL, 20 H
SALLE MULTI DE MÉDUSE
591, RUE DE SAINT-VALLIER EST

 

L’engagement de l’autre est déjà inscrit dans l’ADN de Trois paysages: l’air, c’est aussi un espace de partage, [que] tout le monde respire. Et c’est la vie, entre le moment où tu inspires et expires… – KARINE LEDOYEN

Après le retentissant succès de la pièce Air, présentée en 2011 dans le cadre d’une tournée québécoise, Karine Ledoyen reprend l’affiche avec un tout nouveau spectacle poursuivant son travail chorégraphique sur l’air, faisant le pari de rendre celui-ci visible, audible, tangible.

Alliant danse et nouvelles technologies, Trois paysages s’articule autour d’une conception sonore imaginée par le compositeur Patrick Saint-Denis. Une machine à vent, mur composé de 192 feuilles de papier 8 1/2 x 11 animées par des micro ventilateurs, se déclenche en fonction des mouvements des danseurs, créant une poésie sensible permettant de voir l’air, de le palper, de l’entendre.

On participe donc à un voyage de l’air en trois tableaux, trois danses, qui explorent différentes évocations qu’inspire l’air à la chorégraphe: le vide, l’absence, les choses qui existent mais qu’on ne voit pas.

Plus qu’un spectacle, Trois paysages se veut aussi une expérience: devenant partie intégrante de l’œuvre, un membre du public est invité à renoncer à son droit fondamental de spectateur afin que la représentation puisse avoir lieu pour le plus grand bonheur de tous les spectateurs qui assistent au spectacle…

[…] Trois paysages est d’une grande beauté visuelle et assez contemplatif, porté par de gracieux interprètes. L’œuvre nous entraîne dans un monde à part, un univers onirique, mystérieux, à l’image de son inspiration, l’insaisissable air. IRIS GAGNON-PARADIS, DF DANSE, février 2013

J’ai été porté par le chant du vent. J’ai été transporté par les trois murs mobiles constitués de feuilles qui voletaient au rythme de la mer que je sentais proche. Et surtout, j’ai été conquis par la beauté et la fluidité des mouvements des quatre interprètes.ROBERT ST-AMOUR, ME.VOIR.CA, février 2013

 

Reconnue pour sa fougue et son dynamisme, Karine Ledoyen est à l’origine de nombreux projets créatifs. Son habileté à manier les effets scéniques marquants lui vaut des éloges depuis une bonne dizaine d’années et fait rayonner sa danse bien au-delà de la Capitale.

Karine Ledoyen est une particule singulière dans l’univers de la danse contemporaine. Lumineuse, elle plonge, elle cible et elle ose, entraînant dans son sillon tous ceux qui croisent sa trajectoire artistique. JOSIANNE DESLOGES, LE SOLEIL, 2011



Chorégraphie: Karine Ledoyen en collaboration avec les danseurs
Mise en scène: Alexandre Fecteau et Karine Ledoyen
Assistant(e)s: Claude Breton et Jocelyn Paré
Interprétation: Sara Harton, Eve Rousseau-Cyr, Fabien Piché et Ariane Voineau
Animation: Jocelyn Paré
Répétitrice: Ginelle Chagnon
Musique: Patrick Saint-Denis
Lumières: Louis-Xavier Gagnon Lebrun
Costumes: Virginie Leclerc
Scénographie: Patrick Saint-Denis (concept du mur) et Karine Ledoyen
Direction technique et régie: Olivier Bourque et Jean-Michel Dumas
Photo : David Cannon
Durée: 55 minutes

 

Version PDF du communiqué


– 30 –

Source: Claire Crevier, La Rotonde
Relations avec les médias: Marie-Hélène Julien, marie-h.julien@larotonde.qc.ca / 418 649.5013, poste 228