La Rotonde
Danse avec le temps

Danse avec le temps

20 février 2013

Article de Guy Greder, paru dans L’Alsace.fr, le 5 février 2013

«Pour la clôture du 1er festival Compli’Cité, c’est un feu d’artifice qui attendait les spectateurs du Triangle à Huningue. Avec la Cie Cas Public, c’est une avalanche de danses, sorties des codes commodément tracés, où « l’énergie et la puissance » semblent être le leitmotiv d’une plongée qui franchit les conventions…

Attention chef-d’œuvre! Avec son subtil mélange spatio-temporel de la genèse dansante, Hélène Blackburn redessine les
Ballets russes de manière furieusement contemporaine.

Cette chorégraphe canadienne a créé un univers, violent et onirique à la fois, tout droit sorti d’une inspiration apportée
par la mythique compagnie plus de 100 ans après sa naissance. Tout comme les Ballets russes, de Sergei Diaghilev, la
création d’Hélène Blackburn, énigmatiquement baptisée Variations S, est en rupture avec la construction classique d’un
spectacle de danse. Variations S intègre les codes de la danse classique, tout en pointe et porté de circonstances, en
passant par le hip hop, tout en basket et rap teinté DJing, en passant par la jazz dance contemporaine. « Un spectacle
pêchu » pour reprendre l’expression de Christian Keiflin, adjoint à la culture de Huningue, lors de la présentation, qui
relève de la performance athlétique pure tellement c’est intense durant plus de 50 minutes.
Des ballets classiques, on passe par la case romantique rappelant Le Sacre du Printemps, de Stravinsky, pour passer
l’instant d’après à un rouleau compresseur de rythmes électro parasités. C’est ce mélange qui forme le cœur du spectacle
monté méticuleusement par Hélène Blackburn quisemble former corps avec sa compagnie.
En ce sens, Cas Public renouvelle les codes dansés et dans ses corps à corps, tantôt sensuels tantôt violents, conte des
histoires intemporelles et propres à faire voyager les esprits… « Comme dans un rêve. »

Belle réussite
Une merveilleuse manière de clore ce 1er festival Compli’Cité qui sera reconduit, face à l’engouement du public. Car «
c’était une réussite à tous les niveaux ! Que ce soit par la qualité des spectacles proposés, leur originalité et leur diversité.
Allier musique, danse et théâtre est une spécificité de ce festival », lance Christian Keiflin. Spécificité très appréciée par le
nombreux public. Car il faut dire que les organisateurs ont mis en avant une expression artistique différente de celle
proposée par les autres salles culturelles. Car à Huningue, on sait se démarquer. « Le public et les acteurs ont été très
contents de l’accueil! Ce festival a fait rayonner la Ville côté culturel! », devait conclure l’adjoint.»

La Rotonde présentera Variations S les 21, 22 et 23 mars à la salle Multi à 20 h.
Il y aura aussi des représentations scolaires le 20 mars à 10 h et 13 h 30 et les 21 et 22 mars à 13 h 30.

 
 
 

Voir la page du spectacle