La Rotonde
  • Accueil
  • Arrière scène
  • Danse – Mondes fourmillants et mondes écroulés / Annie Gagnon se penche sur le monde grouillant, à six pattes et à deux antennes, des insectes
Danse – Mondes fourmillants et mondes écroulés / Annie Gagnon se penche sur le monde grouillant, à six pattes et à deux antennes, des insectes

Danse – Mondes fourmillants et mondes écroulés / Annie Gagnon se penche sur le monde grouillant, à six pattes et à deux antennes, des insectes

Article de Catherine Lalonde paru dans ledevoir.com le 19 février 2011

Cocoon - Annie Gagnon - photo : Jean-François Duke

Les danseuses d'Annie Gagnon se retrouvent rarement sur deux pieds.

Pas étonnant que sa première chorégraphie soit titrée COCOON : Annie Gagnon tient un peu de la bibitte. Elle a commencé sa formation en danse à 27 ans, un âge où les interprètes pensent à raccrocher plutôt qu’à débuter. La voilà qui se penche, comme chorégraphe, sur le monde grouillant, à six pattes et à deux antennes, des insectes.

Voir l’article sur ledevoir.com
Voir la page de Cocoon et Les larmes d’Anna K.