La Rotonde
Entretien avec Hélène Langevin

Entretien avec Hélène Langevin

Spectacle L'atelier - 2010Extrait du dossier pédagogique de la compagnie Bouge de là

Pourquoi avoir voulu faire des liens entre la danse et la peinture ?

J’ai toujours aimé les arts visuels et je voulais observer comment un tableau ou une période artistique pouvait influencer ma chorégraphie. Quels éléments peuvent avoir en commun la peinture (en deux dimensions) et la danse (en trois dimensions)? Comment notre vision de l’une peut-elle influencer notre perception de l’autre? J’essaie de visualiser l’espace scénique comme une grande toile qui se peint et se dépeint, devenant ainsi un terrain de jeu en constante transformation.

Comment a débuté la création de L’atelier ?

J’ai commencé par faire énormément de recherches afin de trouver des toiles qui me parlaient en tant que chorégraphe, qui interpellaient ma sensation du mouvement, mon imaginaire. Au fur et à mesure de mes recherches, mon regard s’est affiné et j’ai été en mesure de percevoir comment un courant artistique est porteur d’une ligne directrice pouvant être exprimée dans la chorégraphie d’une manière qui parle aux jeunes.

De quels artistes vous êtes-vous inspirée ?

Je me suis limitée à la peinture et à la sculpture du XXe siècle et à des artistes d’Europe et d’Amérique qui ont eu une influence majeure. Je voulais que les enseignants puissent facilement faire des recherches s’ils décidaient de donner un atelier d’arts plastiques ou de mouvement. J’ai finalement retenu les peintres suivants : Jean Dubuffet, Sonia Delaunay, Jackson Pollock, René Magritte et les courants expressionniste et Pop Art.

Quel est votre objectif avec ce spectacle ?

Je souhaite stimuler la créativité, l’imagination, montrer comment on peut jouer avec la matière, la transformer avec le corps. Je veux que l’on ressente le plaisir de créer et que l’enfant, en rentrant chez lui, ait le goût de faire des expériences créatives avec ce qu’il a sous la main.

Pourquoi avoir eu recours à la vidéo ?

Ce spectacle est une rencontre entre les arts visuels et la danse. Je veux montrer aux enfants avec quoi les artistes contemporains travaillent, et l’image vidéographique en fait partie. Ici, elle sert particulièrement bien le propos: à l’image du geste du peintre qui produit une ligne, un point et un plan sur une toile, je montre la trace que laisse un mouvement sur un écran. Grâce au logiciel que nous utilisons pour modifier en direct l’image captée par la caméra, nous obtenons des images très intéressantes, presque magiques. C’est coloré, ludique, stimulant, cela va plaire aux enfants!

Voir la page du spectacle L’atelier