La Rotonde
La Maison pour la danse verra le jour à Québec, par Perrine Gruson, Québec Express

La Maison pour la danse verra le jour à Québec, par Perrine Gruson, Québec Express

Article de Perrine Gruson, paru dans le Québec Express, à propos de l’annonce de l’aide financière du MCC au projet de Maison pour la danse de Québec

CULTURE. La Maison pour la danse verra le jour à Québec. Le ministère de la Culture et des Communications a annoncé jeudi un investissement de 2,5 M$ pour son aménagement.

Article Maison pour la danse par Perrine Gruson

Agnès Maltais, députée de Taschereau qui était là pour le début du projet, Jule Bois, Hélène David, Steve Huot, Harold Rhéaume et Lorraine Hébert. (Photo Tc Media – Perrine Gruson)

 

La Rotonde, centre chorégraphique contemporain de Québec, qui présente des spectacles professionnels de danse contemporaine, avait obtenu un accord de principe pour la création d’une maison de la danse. Le Ministère de la Culture et des Communications investit dans le projet 2,5 M$, tandis que la Ville de Québec aide à hauteur de 750 000$ le projet. L’inauguration de la Maison pour la danse devrait être faite à la fin de l’année 2016.

«Je suis convaincue que la Maison pour la danse de Québec fera vibrer le cœur de ce quartier en pleine revitalisation. […] La danse sera plus visible et accessible à Québec», a commenté Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

Jules Bois, président du conseil d’administration de Danse Partout, a souligné l’importance de l’investissement du gouvernement dans le cadre de la rigueur budgétaire. «Cette Maison pour la danse sera certainement une fleur à la boutonnière de la Ville de Québec», a-t-il conclu.

«Reconnaître qu’il y a un pôle important et incontournable à Québec de danse contemporaine, c’est très touchant», a fait part Harold Rhéaume, président du Regroupement québécois de la danse.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Source: Québec Express, Perrine Gruson.