La Rotonde
Louise Lecavalier: La jeunesse éternelle

Louise Lecavalier: La jeunesse éternelle

26 mai 2011

Article de Karine Gélinas paru dans voir.ca le 26 mai 2011

Louise Lecavalier - photo Massimo Chiarradia

Louise Lecavalier: "Si le corps me donne encore autant, il y a une partie de chance, de génétique, de discipline, de volonté et de vision, peut-être." photo: Massimo Chiarradia

Après Montréal, Toronto et plusieurs autres villes européennes et américaines, la fougueuse Louise Lecavalier vient présenter à DansEncore son programme double de duos: Children et A Few Minutes of Lock.

Symbole de La La La Human Steps et muse du chorégraphe Édouard Lock pendant deux décennies (1981-1999), Louise Lecavalier, qui a aujourd’hui fondé sa propre compagnie, Fou glorieux, renoue depuis deux ans avec l’univers de son complice d’autrefois dans A Few Minutes of Lock, des extraits de duos réactualisés de 2 et Exaucé/Salt.

« Il y avait l’idée de défi, mais il y avait le manque aussi », confie la bombe platine qui partage la scène avec Keir Knight. « Je m’ennuyais de ces danses-là, de ces façons de danser que j’ai faites pendant tant d’années. Édouard aime beaucoup travailler en duo. Il est très fort là-dedans. Les chorégraphies qu’il fait à deux ne sont pas banales. C’est très complexe! Je n’avais pas envie de chercher ça avec d’autres chorégraphes. Édouard le fait si bien que ça n’aurait pas été correct de demander à quelqu’un d’autre de faire comme lui. »

Contemporaines, mais aussi acrobatiques, les chorégraphies de Lock exigent une incroyable souplesse du corps. Comment explique-t-elle qu’à 52 ans, elle puisse encore les interpréter? « Je pense que la vie est un combat sur toutes les petites morts. On ne gagne pas contre la grande mort, mais on peut gagner sur de petites morts quotidiennes. C’est ce que je voudrais croire. Et j’agis dans ce sens-là. Mais si le corps me donne encore autant, il y a une partie de chance, de génétique, de discipline, de volonté et de vision, peut-être. C’est encore ouvert en avant de moi, dans ma tête en tout cas. »

Lire la suite sur voir.ca
Voir la page du spectacle Children et A Few Minutes of Lock