La Rotonde
Nos Ravages | Billet d’Olivier Arteau-Gauthier

Nos Ravages | Billet d’Olivier Arteau-Gauthier

Après avoir été bousculée par les intempéries de Portneuf lors de la réalisation d’un vidéo-danse, l’équipe d’Alan Lake Factori(e) s’est inspirée de cette douloureuse expérience afin de créer une oeuvre chorégraphique puissante et profondément vraie.

À la fois chorégraphe et artiste visuel, Alan Lake nous présente un spectacle pluridisciplinaire qui nous laisse découvrir un Eden massacré par ses propres habitants. En utilisant la vidéo sporadiquement au cours de l’heure, Lake peint le territoire dansé et emprunte à l’imagerie poétique tout ce qu’il faut pour marquer l’esprit et alimenter l’imaginaire.

Mêlant à la fois des solos viscérales et des duos athlétiques, les séquences dansées se construisent à un rythme effréné en évoluant dans un espace habité par une structure de bois amovible et un immense cube de mousse. L’humain et la matière se confrontent et finissent par cohabiter afin de créer des partitions dansées performatives qui évoquent le perpétuel combat que nous portons envers le monde que nous avons assumer de créer. Les corps se fusionnent, les codes sociaux se perdent et le tout s’embrase. La gestuelle que propose le chorégraphe est un sans faute vibrant qui nous pousse à exister pour l’autre afin de ne pas faillir seul, mais de s’élever collectivement.

Ravages est un hymne à l’humanité ; celle qui se meut dans ses excès d’empathie et qui accepte sa fragilité afin de se rendre perfectible.