La Rotonde
Ce n’est pas la fin du monde
Ce n’est pas la fin du monde
Ce n’est pas la fin du monde

Ce n’est pas la fin du monde

Connu pour la force de son écriture mettant en scène des interprètes masculins, Sylvain Émard jette ici sept danseurs dans le tourbillon d’un monde contemporain en pleine mutation. Portés par le doute et la rage de vivre, ils cherchent leur place, dessinent les contours de leur identité plurielle, ravivent leurs instincts et expérimentent le pouvoir du groupe. Le mouvement, énergique et raffiné, est leur seul langage. Débarrassés de toute superficialité, leurs gestes vont et viennent de la vulnérabilité à l’ardeur, de l’adversité à la solidarité, de la combativité à la résilience. Les corps électrisés semblent bousculés par un sentiment d’urgence persistant et inéluctable. Dans ce poignant rituel de résistance et d’adaptation au temps qui passe, la danse est salutaire. Œuvre vibrante, Ce n’est pas la fin du monde traduit toute la complexité et la beauté émanant d’hommes saisis par le trouble et la confusion qui planent sur notre époque.

* Discussion avec les artistes après la représentation du 16 février.

Communiqué de presse de Ce n’est pas la fin du monde

Crédits

Chorégraphie: Sylvain Émard / Interprétation:  Jason Martin*, Mark Medrano*, Alexandre Morin*, Manuel Roque, François Richard*, Neil Sochasky, Georges-Nicolas Tremblay / Musique: Martin Tétreault / Conseillère artistique: Ginelle Chagnon / Lumières: André Rioux / Scénographie: Richard Lacroix /Costumes: Denis Lavoie / Répétition: Daniel Villeneuve / Direction technique: Karine Gauthier / Régie: Victor Lamontagne /// Coproduction: Ville d’Eysines/Centre culturel Le Plateau (France), Théâtre de Lorient (France), Brian Webb Dance Company (Canada) / Soutien à la création: Iddac, agence culturelle de la Gironde /// Photos: Valerie Simmons, Cindy Boyce / Durée: 60 minutes

 

(* Ces danseurs reprennent les rôles respectivement créés pour: Laurence Ramsay, Justin Gionet, Dylan Crossman, Adam Barruch )