La Rotonde
En
En
Katie Ward
Katie Ward

Katie
Ward

Katie travaille à partir des territoires traditionnels non cédés des peuples Kanien’kehá : ka, Haudenosaunee et Anishinaabe. Ses partitions de performance créent des conditions permettant de réimaginer ce que nous connaissons. Ses œuvres les plus récentes mettent en lumière les perspectives subjectives de l’interprète et du public en accédant au sentiment de chacun.e par le biais de partitions dansées et parlées. Elle a, ainsi, présenté un solo intitulé Anything Whatsoever (Festival TransAmériques, Montréal, 2021), deux œuvres de groupe : Dream Room, une coproduction avec Beeldend Danstheatre Telder des Pays-Bas et présentée en simultanément à AXENÉ07 & Scarabee et en direct sur YouTube (Gatineau/Arnhem, 2021) et imaginationreality (La Chapelle, Scènes Contemporaines, Montréal, 2019) ainsi qu’une partition parlée, jouée par 12 spectateur.trice.s, intitulée Machine For Really Real Imaginaries (SappyFest, Sackville, New-Brunswick, 2020) et une série de chansons intitulée Vagabond body (diffusée sur Radio Hull, AXENÉ07 et Daïmon – Gatineau 2020).

Ses précédentes chorégraphies incluent Human Synthesizer (Tangente, 2017), Matière Grise (FTA, 2016), Infinity Doughnut (2014) et Rock Steady (2010). Ses créations ont été présentées au Québec et au Canada ainsi qu’au festival Nottdance — organisé par Dance4, au Festival Exit à la Maison des Arts de Créteil et au Festival Via à Maubeuge.

Katie est titulaire d’une maîtrise en pratiques théâtrales de l’Université Artez, à Arnhem, aux Pays-Bas et est également une enseignante dont la pratique intègre la chorégraphie, la danse, la dramaturgie, la biomécanique et l’anatomie expérientielle.

Mise à jour de la biographie : 6 avril 2018
Photo : Michael Feuerstack

Prochainement

28 février au 3 mars 2023

Anything Whatsoever

Compagnie Katie Ward

Passage à La Rotonde