La Rotonde
Parise Mongrain
Parise Mongrain

Parise
Mongrain

Diplômée du programme Arts-concentration danse du Collège Montmorency et de LADMMI (aujourd’hui l’École de danse contemporaine de Montréal), Parise Mongrain est danseuse contemporaine professionnelle pendant 14 ans avant de se consacrer à la défense des intérêts des danseur.euse.s. En 1999, elle est élue représentante des danseur.euse.s. au sein du conseil d’administration de l’Union des artistes (UDA). Elle prend d’abord en charge le secrétariat du c.a. de la Caisse de sécurité des artistes (CSA) de 2001 à 2003, avant d’être nommée, en avril 2003, secrétaire générale de l’UDA, poste qu’elle quittera en avril 2011 afin de poursuivre des études universitaires. Son apport à l’UDA lui vaut le statut honorifique de membre à vie. Parallèlement, elle intègre en septembre 2002 l’équipe du Centre de ressources et transition pour danseurs (CRTD) pour coordonner l’ouverture du bureau du Québec qu’elle dirige depuis. Très inspirée par le sens du devoir et l’esprit visionnaire de sa fondatrice, Mme Joysanne Sidimus, Parise s’engage à soutenir de son mieux la mission du CRTD au Québec. Ce faisant, appuyée par une fidèle équipe, elle met sur pied le Centre québécois de ressources et transition pour danseurs (CQRTD), rassemble un conseil d’administration des plus dévoué, qui parviendra à ce que soient financés les premiers pas de services d’aide à la transition de carrière au bénéfice d’artistes d’autres disciplines.

Parise Mongrain a siégé à plusieurs conseils d’administration. Elle est secrétaire du c.a. du Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC-Ottawa) et membre de celui de la Fondation Hnatyshyn à Ottawa jusqu’en octobre 2020. En 2013, elle obtient un DESS en gestion d’organismes culturels de HEC Montréal, et par la suite, une maîtrise en relations industrielles de l’Université de Montréal. À l’automne 2020, elle reprend ses études à HEC en vue de transformer son DESS en une maîtrise en management des entreprises culturelles.

Mise à jour de la biographie : 2 mai 2020
Photo : Jean-François Brière