La Rotonde
Un pas de plus pour la Maison pour la danse de Québec

Un pas de plus pour la Maison pour la danse de Québec

Article de Catherine Lalonde paru dans Le Devoir, le 19 juin 2012


 
 
 
 

Le ministère de la Culture annonce un investissement de 2,5 millions de dollars

La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, a délaissé vendredi les discussions sur la symbolique du carré rouge pour annoncer à Québec l’octroi de 2,5 millions de dollars au projet de Maison pour la danse de la Vieille Capitale.

L’investissement s’ajoute aux 750 000 $ déjà promis par la Ville de Québec, et permet d’envisager l’ouverture de ce nouveau lieu de création et de travail dès 2014.

Le projet de Maison pour la danse est piloté par le Centre chorégraphique La Rotonde. Les 3,25 millions de dollars ainsi assurés sont un pas de plus vers l’acquisition de l’immeuble et des stationnements du 336, rue du Roi, où est sise La Rotonde, propriétaire actuel d’un seul étage sur trois. « Une fois les travaux complétés, a indiqué Mme St-Pierre, les danseurs et chorégraphes professionnels profiteront enfin de locaux plus appropriés à la pratique et au développement de leur discipline. L’amélioration des conditions de pratique culturelle est une des préoccupations constantes qui guident nos décisions et qui orientent nos choix budgétaires. »

La future Maison pour la danse, après rénovations, comprendrait cinq studios, des bureaux pour les compagnies de danse et, éventuellement, un centre de documentation. Une petite salle de spectacle, semblable à celle qu’a utilisée Tangente à l’Agora de la danse pendant des années, pourrait aussi voir le jour et permettre la présentation d’oeuvres-laboratoires. Comme diffuseur, La Rotonde demeurera toutefois nomade, présentant ses spectacles dans différents théâtres de Québec.

Le projet total de la Maison pour la danse devrait s’effectuer pour moins de 5 millions de dollars, selon le directeur général et artistique de La Rotonde, Steve Huot, qui attend les réponses de Patrimoine canadien, du Bureau de la Capitale-Nationale, des Centres locaux de développement de Québec et des investisseurs privés pour compléter le budget.

Après avoir cédé ses premiers locaux à l’École de danse de Québec en 2005, La Rotonde est devenue propriétaire de deux studios de danse, rue du Roi, au coeur du quartier Saint-Roch. L’ajout, plus tard, d’un troisième studio en location ne permet toujours pas de répondre aux besoins grandissants du milieu de la danse de la Vieille Capitale, en pleine expansion.

Steve Huot espère inaugurer au plus vite la nouvelle Maison pour la danse. Il vise 2014, moment où le Musée de la civilisation de Québec accueillera une exposition sur la danse contemporaine. « J’aimerais beaucoup que notre nouvelle Maison de la danse soit alors l’hôte de l’assemblée générale de CanDanse [le réseau canadien des diffuseurs de danse], et qu’elle accueille Parcours Danse [réunion d’artistes et de diffuseurs]. Qu’on puisse inviter, pour cette ouverture, des danseurs et des chorégraphes de Montréal, du Québec et de partout au Canada. »

Source : Le Devoir, Catherine Lalonde