La Rotonde

Un plan de développement pour la danse à Québec

L’initiative de Steve Huot, directeur général et artistique de La Rotonde – Centre chorégraphique contemporain de Québec et président de la table de danse au Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, offre l’exemple d’un Plan d’action local destiné à s’inscrire dans l’ensemble du Plan directeur de la danse professionnelle au Québec 2011- 2021 qui sera dévoilé par le RQD au printemps 2011.
Conformément à l’un des projets structurants qui a été recom- mandé, lors des Seconds États généraux de la danse en avril 2009, La Rotonde se prépare à devenir un pôle régional des- tiné à relayer et mettre en œuvre localement le futur Plan directeur québécois, en s’arrimant aux recommandations de celui-ci. Steve Huot explique : « Nous souhaitons parve- nir à établir un plan d’action pour la région de Québec et Chaudière-Appalaches. Nous le concevons comme un plan stratégique de développement local qui permettra d’orienter le Plan directeur selon la réalité de notre propre terrain. »
Cet objectif pragmatique et opérationnel nécessite plusieurs étapes préalables : « La première étape est de faire un état des lieux. Nous avons mandaté la consultante Pascale Daigle, qui travaille sur le Diagnostic Synergie de Circuit-Est et sur le Plan directeur avec le RQD, pour rencontrer individuellement les compagnies et les professionnels de la danse de notre région. Nous ajouterons à cette étude de terrain les conclusions de l’enquête sur les conditions socioéconomiques des danseurs menée par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), ainsi que les conclusions de plusieurs groupes focus organisés avec des interprètes. Un tel état des lieux est indispensable et nous envisageons sa mise à jour de façon cyclique et régulière. »
Cet état des lieux exhaustif sera suivi d’une seconde étape de consultation du milieu : « Après le dévoilement du Plan directeur de la danse professionnelle au Québec, au prin- temps, et après l’obtention des résultats de l’état des lieux et des différentes consultations qui en découleront, nous comp- tons organiser un forum pour la danse dans notre milieu à l’automne 2011. Il nous permettra d’établir un Plan d’action local et de l’ajuster aux directives collectives définies par le Plan québécois, afin de mettre en pratique ses recommanda- tions de façon optimale sur le terrain. » Selon lui, chaque partenaire du milieu de la danse devra adapter les recom- mandations du futur Plan directeur à sa réalité stratégique locale : « Il ne s’agit surtout pas de suivre une direction pro- pre mais, au contraire, de savoir comment adapter la réalité locale pour s’inscrire au mieux dans les objectifs collectifs du Plan directeur. » Et ce plan local devrait également se donner un horizon de réalisation sur dix ans.

extrait du I-MOUVANCE avril 2011
DES PLANS POUR LA DANSE
https://www.quebecdanse.org/publipostage/i-mouvance/imouvance_avril2011.html