MÉCANIQUES NOCTURNES


Réserver des billets

Revenir là où tout a commencé, à la source du premier geste, de la première envie : cette ligne horizontale. Avec le temps, autour de celle-ci est venue se greffer cette structure, esquisse du bâtiment imaginé en devenir, jamais achevé, qu’est l’édifice d’une existence. C’est en son cœur, dans son obscurité cachée, que s’élabore la mécanique humaine du geste et de la force qu’il génère. Entre la résistance et l’abandon, il y a la peur, mais tout de même aussi ce mouvement intime, ce battement primitif et animal : la mystérieuse pulsion de créer et de construire, impossible à taire. Le geste précède la pensée et le corps vient nommer, avant que la parole ne dise, la forme nouvelle et la couleur d’un futur naissant.

Anne Plamondon, interprète virtuose et lumineuse, livrait un premier spectacle fort remarqué à titre de chorégraphe avec Les mêmes yeux que toi. Dans cette nouvelle création, elle poursuit l’exploration de son vocabulaire personnel et collabore à nouveau avec Marie Brassard pour la mise en scène.

 

Une discussion avec les artistes aura lieu après la représentation du 7 décembre.